Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
Capture
Capture

Avec le déploiement prochain du patch 6.2, les noms de personnages inutilisés depuis le 7 décembre 2010 dans WOW seront à nouveau disponibles pour baptiser de nouveaux personnages. Et des campagnes similaires seront dorénavant organisées à l'approche « des prochaines extensions ».

Cognefort

Si World of Warcraft comptait quelque 7,1 millions d'abonnés dans le monde au dernier recensement, le MMORPG de Blizzard revendique plusieurs dizaines de millions de comptes inscrits tout au long de ses plus de dix d'exploitation et plus encore de personnages créés en Azeroth. Une population virtuelle impressionnante qui complique manifestement la création de nouveaux personnages lorsqu'il faut leur trouver un patronyme libre, n'ayant pas déjà été utilisé. Blizzard entend donc « libérer » les noms des personnages non utilisés de longue date.

Avec le déploiement du patch 6.2 de Warlods of Draenor le 24 juin prochain, les noms des personnages non utilisés depuis le 7 décembre 2010 pourront à nouveau être utilisés pour baptiser de nouveaux venus dans le monde d'Azeroth -- et inversement, pour conserver le nom de son personnage, il conviendra de se connecter au MMORPG avant le déploiement du patch.
Et le développeur de préciser que des campagnes similaires seront dorénavant organisées régulièrement « avant le lancement de prochaines extensions » (au pluriel). Manifestement, Blizzard a encore quelques projets pour le papi des MMO.

Par Uther, le 22 juin 2015 à 17:13.
24 commentaires

World of Warcraft a incontestablement marqué le genre massivement multijoueur et Blizzard s'offre aujourd'hui une petite leçon d'histoire vidéo ludique en dévoilant les toutes premières images du MMORPG.

Si World of Warcraft ne fait pas toujours l'unanimité chez les joueurs en ligne, le MMORPG de Blizzard a incontestablement marqué le genre (au point d'avoir été récemment intégré dans les listings du World Video Game Hall of Fame aux côtés de Pong, Pac-Man, Super Mario Bros. ou Tetris). On sait Blizzard très conscient de l'envergure de son MMO et le développeur a exhumé quelques-unes des toutes premières captures d'écran de World of Warcraft pour composer une collection actuellement exposée dans le musée du campus Blizzard, à Irvine en Californie et que Dave Wilson (RH chez Blizzard) partage sur les réseaux sociaux. Petite sélection non exhaustive.

On y découvre par exemple quelques-unes des plus anciennes captures d'écran du MMORPG, à l'époque où World of Warcraft était encore en développement et utilisait encore le moteur de Warcraft III (en 1999, près de cinq ans avant sa sortie commerciale).

Première capture de World of Warcraft

Premières images de World of Warcraft (développement en cours)
World of Warcraft en 1999 - cité de Valguard

À l'époque, le MMORPG ne comptait que six races jouables (sur l'écran de sélection des personnages) et le développeur travaillait encore sur leurs modèles graphiques (presque une dizaine d'année avant qu'ils n'évoluent à nouveau avec le déploiement de l'extension Warlords of Draenor).

Premier écran de sélection de personnages de World of Warcraft (six races jouables)

World of Warcraft en 2000 - races jouables (plusieurs essais de morts-vivants)
Premier rendu des trolls de World of Warcraft

Incontestablement, World of Warcraft a marqué les esprits grâce à ses raids et Onyxia suscite toujours un souvenir ému chez les joueurs de MMO. Là encore, on en découvre les premières images (plus connues que les précédentes) alors que le premier raid du MMO était encore en développement.

Premier assaut contre Onyxia dans World of Warcraft
Premières images de World of Warcraft - Onyxia (12 août 2004)
Premières images de World of Warcraft - Molten Core
Premières images de World of Warcraft - Blackwing Lair

On découvre tout autant la toute première mouture de la zone des Ruines de Lordaeron, vestige de la glorieuse cité dirigée par le roi Terenas Menethil II, avant qu'il ne soit assassiné par Arthas, et surplombant la cité de Fossoyeuse -- un artiste de chez Blizzard était manifestement inspiré par un style architectural « mort-vivant ». Tout comme on note qu'Outreterre devait initialement être une zone disponible dans la version originale du MMO, avant de finalement servir de cadre à The Burning Crusade, la première extension de WOW, dont l'histoire sera réécrite dans Warlords of Draenor.

Premières images de World of Warcraft - Ruines de Lordaeron
Premières images de World of Warcraft - Outreterre

Et d'en profiter aussi pour mettre à l'honneur la première équipe de développement de World of Wacraft, composée d'une soixantaine de membres (quand Blizzard compte aujourd'hui plus de 700 développeurs).

Première équipe de développement de World of Warcraft

Par Uther, le 12 juin 2015 à 12:01.
162 commentaires

Les montures volantes sont un moyen de transport attractif, mais limite drastiquement l'exploration et le sentiment de découverte (au sol). Raison pour laquelle il faudra percer tous les secrets de Draenor avant de pouvoir la survoler.

Rylak

Longtemps, les montures volantes de World of Warcraft ont été limitées à des trajets prédéfinis. Puis progressivement, Blizzard a étendu leurs capacités pour permettre un vol plus libre dans l'univers de jeu.
Pour autant, au gré des extensions et des ajouts de nouvelles zones à explorer, ces mécanismes de vols libres ont toujours été débloqués plusieurs semaines (voire plusieurs mois) après le déploiement des mises à jour. Ce n'est pas hasard ni dû à un manque de temps du développeur : il s'agissait d'un choix délibéré visant à ne pas phagocyter l'exploration. Les joueurs devaient découvrir les moindres secrets de chaque nouvelle zone (au sol) avant de pouvoir les traverser à grande vitesse à dos de montures -- et on comprend d'autant mieux ce choix au regard du gameplay de World of Wacraft, qu'on sait très prompt à orienter le joueur sur un chemin très balisé.

Pour autant, comme pour les autres extensions, les montures volantes pourront aussi, « sous peu », trouver à s'exprimer en Draenor (c'est ce qu'on note sur le site officiel). Mais il faudra manifestement le mériter et démontrer sa parfaite connaissance du terrain avant de prétendre pouvoir prendre de la hauteur. Pour utiliser une monture volante en Draenor, il conviendra de débloquer un nouveau méta haut-fait, « Guide de Draenor » dont l'obtention suppose « de récupérer 100 trésors, terminer les hauts faits Maître des traditions de Draenor et La sécurisation de Draenor, et d'atteindre le rang Révéré pour les trois nouvelles réputations de la jungle de Tanaan ».
Le haut fait permettra de débloquer « une monture rylak, la terreur-du-ciel majestueuse, l'une des bêtes endémiques aux cieux de Draenor » et d'utiliser une monture volante avec tous les personnages ayant atteint le niveau 90 d'un compte.
On ignore encore quand ce mécanisme sera mis en place (qui a vocation à se généraliser pour toutes les prochaines nouvelles zones du MMORPG), mais Blizzard précise néanmoins que le vol sera débloqué à l'occasion d'un prochain patch mineur 6.2.x -- et donc pas immédiatement dans le patch majeur 6.2 actuellement sur les serveurs de tests et qu'on attend très prochainement sur les serveurs live pour explorer le Jungle de Tanaan et s'aventurer au coeur de la Citadelle des Flammes infernales.

Par Uther, le 11 juin 2015 à 10:32.
61 commentaires

Après l'Angleterre l'année dernière, Blizzard augmente (significativement) le montant de l'abonnement mensuel de World of Warcraft en Russie. Manifestement, à l'heure du free-to-play et du buy-to-play, Blizzard croit encore à la viabilité de l'abonnement.

World of Warcraft

À l'heure de la généralisation du free-to-play et d'un engouement croissant pour les modèles buy-to-play, le MMO à abonnement fait (presque) figure d'exception.
World of Warcraft (avec quelques autres) continue néanmoins de résister contre vents et marées et entend même augmenter le coût de son abonnement mensuel en Russie -- après avoir déjà fait de même l'année dernière en Angleterre (l'abonnement mensuel y était passé de 8.99£ à 9.99£).

Ainsi, à partir du 25 juin prochain, les joueurs russes devront débourser 549 roubles (un peu moins de 9,90€) pour se connecter aux serveurs du MMORPG ou profiter des tarifs dégressifs des abonnements de longues durées (1497 roubles par trimestre ou 2694 roubles par semestres). Et comme pour l'Angleterre l'année dernière, le développeur précise que les joueurs russes qui souscriront un pass annuel avant le 25 juin bénéficieront pendant un an du tarif mensuel actuel -- fixé à 359 roubles, soit environ 6,50€, en adéquation avec le niveau de vie local.
Blizzard ne détaille pas les raisons de cette évolution tarifaire mais on imagine que la grande fluctuation du rouble depuis quelques mois (le dollar valait 35 roubles il y a un an, avant d'atteindre plus de 70 roubles en début d'année pour retomber à 50 roubles actuellement), couplé à la forte inflation que connait le pays depuis le début de l'année, justifient la mesure.
Mais au-delà des considérations économiques locales, on retiendra peut-être surtout que Blizzard croit suffisamment dans son MMO et dans la viabilité de son modèle économique encore aujourd'hui, et ce malgré la baisse récente du nombre d'abonnés, pour se permettre une hausse significative de l'abonnement en Russie.

Par Uther, le 26 mai 2015 à 10:30.
78 commentaires

Leeroy Jenkins s'est imposé comme un personnage emblématique de World of Warcraft et de la pop culture. Pour fêter les dix ans du personnage, le scénariste Gary Whitta révèle qu'il pourrait apparaitre dans le film Warcraft.

Extrait de scénario du film Warcraft

Insolite. Bien qu'involontairement, le personnage de Leeroy Jenkins a incontestablement trouvé une place de choix dans la légende de World of Warcraft. On connait son histoire : le 11 mai 2005, un groupe de joueurs entendait se lancer dans un raid et préparait minutieusement sa stratégie quand l'un d'eux, Ben Schultz (en fait absent durant les préparatifs), a préféré charger le boss en hurlant le nom de son paladin (« Leeeeroy ! »), entrainant tout son groupe dans la mort.
La vidéo de ses exploits a largement circulé, Leeroy Jenkins est devenu un haut fait dans le MMORPG et en dix ans, on ne compte plus les références aux personnages dans les séries, jeux et autres monuments de la pop culture.

Leeroy Jenkins est aujourd'hui un personnage emblématique de World of Warcraft et c'est donc logiquement qu'il pourrait apparaitre dans le film Warcraft (on connait le goût de Blizzard pour les clins d'oeil).
Pour marquer les dix ans du personnage fêtés il y a quelques jours, le scénariste Gary Whitta dévoilait un morceau du brouillon du script du film. Et une certaine recrue Jenkins y apparait.
On y note que dans la scène, les troupes de l'Alliance débarque sur l'Île de Theramore avec pour mission de tenir le port. La recrue Jenkins fait partie de ces troupes, brule de se lancer dans la bataille et rompt finalement les rangs pour venir en aide à un garde de Theramore aux prises avec un orc. Il est rappelé à l'ordre par son officier, mais trop tard et tombe mort sous les coups de l'orc -- mais dans le film, l'officier parvient manifestement à reformer les rangs pour réorganiser ses défenses. On ignore si la scène sera conservée dans la version finale du long-métrage, mais le clin d'oeil serait savoureux pour les aficionados du MMO et le personnage assurerait ainsi manifestement encore un peu plus sa postérité.

Par Uther, le 19 mai 2015 à 16:14.
14 commentaires