Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
Capture
Capture

Entre autres nouvelles fonctionnalités, la prochaine extension World of Warcraft: Legion intègre un système d'Armes prodigieuses à acquérir via une série de quêtes de classe puis à faire progresser parallèlement à son personnage. De quoi renouveler l'expérience de jeu et renouer avec l'un des points forts du MMORPG de Blizzard ?

Marteau-du-Destin

Hier soir, Blizzard dévoilait officiellement Legion, la prochaine extension de World of Warcraft qui fait évoluer la trame du MMORPG (elle poursuit celle de Warlords of Draenor) et apporte évidemment son lot de nouveautés -- comme de nouvelles zones à explorer ou une nouvelle classe de héros, le Chasseur de Démons. Mais la mise à jour débloque aussi un système d'artéfacts permettant aux joueurs de s'approprier quelques-unes des « Armes prodigieuses » du monde d'Azeroth.
Selon Ion Hazzikostas durant la présentation de cette nouvelle fonctionnalité, chaque classe et plus précisément chaque spécialisation a vocation à débloquer sa propre Arme prodigieuse. Et de fournir quelques exemples : les paladins « Vindicte » auront accès à l'épée à deux mains Porte-cendres (Ashbringer), quand les chamans « Amélioration » pourront utiliser le Marteau-du-Destin (Doomhammer). Un total de 36 Armes prodigieuses seront disponibles selon Blizzard, pour autant de spécialisations de classes -- certaines de ces armes sont célèbres en Azeroth, d'autres moins, certaines ont été dévoilées par Blizzard, d'autres devront être découvertes dans le jeu.
Mais en quoi ces armes prodigieuses diffèrent-elles de l'équipement traditionnel du MMORPG ?

De nouvelles « quêtes de classes »

Au-delà de la simple pièce d'équipement, les Armes prodigieuses s'inscrivent dans le gameplay de WOW: Legion. Concrètement, on ne trouve pas ses armes par hasard, ni sans quelques efforts. Elles doivent être débloquées au terme d'une « quête narrative » (spécifique à la classe et sa spécialisation, donc) replongeant le joueur dans l'histoire d'Azeroth. Par exemple, selon le développeur, les Chevaliers de la mort Frost devront se rendre dans la Citadelle de la Couronne de glace pour récolter des fragments de Deuillegivre, qui permettront ensuite de forger deux épées, Icebringer et Soulreaper à manier en même temps. D'autres classes devront par exemple retrouver des objets fabriqués avec les écailles de Neltharion, avant que le dragon ne soit corrompu et devienne Aile-de-mort, ou encore explorer la tombe d'un ancien seigneur Vrykul pour y collecter des artefacts.
Et chaque spécialisation de classe aura ainsi sa propre série de quêtes et sa propre trame narrative à (re)découvrir. De quoi renouer avec l'histoire de sa spécialisation et de l'univers d'Azeroth.

Des Armes prodigieuses évolutives

Posséder une Arme prodigieuse est attractif, mais encore faut-il se l'approprier en la personnalisant et la dotant de nouveaux pouvoirs.
Parce qu'il n'est pas très cohérent, ni très immersif, de voir toutes les classes porter la même Arme prodigieuse, leur apparence peut-être personnalisée (via des skins différents, des choix de couleurs ou d'aura, notamment). De quoi assurer une certaine variété, au moins de façade, à ces objets censément rares.

Progression

Mais on retient surtout que dans l'extension Legion, ces objets progressent en termes de capacités. Au gré de ses déplacements dans les Îles Brisées (six nouvelles zones à explorer), les joueurs pourront trouver des « pouvoirs d'artéfacts », notamment en remplissant des quêtes, en surmontant des donjons ou encore dans le cadre d'affrontements PvP, permettant de débloquer progressivement de nouveaux traits. Autant de capacités supplémentaires qui s'ajoutent à celles du personnage, supposent de faire des choix et augmentent donc son champ d'actions -- certaines améliorent des capacités déjà accessibles à la classe, d'autres en débloquent de nouvelles alors que d'autres encore sont purement cosmétiques (jusqu'à changer l'apparence des druides, nous dit-on).

Des objets pour renouveler la progression du personnage ?

On le sait, dans les MMO, l'équipement est traditionnellement partie intégrante de la personnalisation de son héros. Le joueur devra arpenter des donjons pour s'équiper, remplir des quêtes ou solliciter des artisans. On sait néanmoins tout autant que tôt ou tard, tous les personnages auront vocation à arborer le même équipement jugé efficace en attendant l'ajout de nouveaux objets toujours plus puissants.
Parallèlement, on sait aussi que World of Warcraft est aujourd'hui consommé au gré des patchs et extensions (les joueurs se réabonnent pour un mois ou deux suite à un nouvel ajout de contenu et disparaissent jusqu'au suivant), et qu'en conséquence, Blizzard rechigne à imposer des phases de leveling trop longues et fastidieuses pour que les joueurs puissent « rester à niveau » même après quelques mois d'absence -- d'où la présence de boost de niveaux dans la boutique du MMO.

Dans ce contexte, on attendra évidemment de tester sur pièce les mécaniques et l'intérêt de ces nouvelles Armes prodigieuses de WOW: Legion, mais sur le papier, on constate néanmoins que les objets « personnalisables » (même appliqués à des Armes similaires pour chaque joueur) pourraient encourager à un peu plus de diversité en termes d'équipements (les traits débloqués sont liés aux types de contenus réellement explorés par le joueur), mais surtout qu'elles renouvellent un tantinet le système de progression.
Non seulement elles permettent de réintroduire des « quêtes de classes » (voire des « quêtes de spécialisations ») dont on sait que Blizzard maîtrise parfaitement les mécaniques (le contenu narratif et linéaire du MMO a contribué à construire le succès de WOW), mais elles réintègrent aussi un système de leveling parallèle à celui du personnage, qui a manifestement vocation à occuper le joueur un moment même après avoir atteint le niveau maximum tout en l'encourageant à explorer plus en profondeur les six régions des Îles Brisées (atteindre vite le niveau maximum et éliminant à la chaîne les mêmes monstres perd ici de son intérêt -- pour faire progresser son aussi son Arme, il faudra explorer et varier les plaisirs).
Si l'on pourra sans doute regretter que ce mécanisme d'Armes prodigieuses n'encourage pas le jeu en groupe, ni même les interactions entre joueurs, elles ont sans doute le mérite de renouer avec l'un des points forts traditionnels du MMORPG de Blizzard (un peu oublié dans la dernière extension), en plus de valoriser les nouvelles contrées de l'extension.

Par Uther, le 07 août 2015 à 13:10.
107 commentaires

Comme annoncé, Blizzard dévoile actuellement la sixième extension de World of Warcraft, simplement nommée Legion, poursuivant la trame de Warlords of Draenor pour rejouer l'invasion démoniaque d'Azeroth.

World of Warcraft

Après plusieurs semaines de rumeurs (certaines plus ou moins crédibles, d'autres vite démenties), Blizzard confirmait voici quelques jours que la prochaine extension de World of Warcraft serait dévoilée dans le cadre la gamescom de Cologne et fixait donc rendez-vous aux joueurs aujourd'hui à 18h pour quelques révélations. Choses promises, choses dues.
Contrairement aux fuites de ces derniers jours, la prochaine extension de World of Warcraft est baptisée Legion (en référence à la Légion ardente), et poursuit la trame de Warlods of Draenor.

Forte de six nouvelles zones à explorer, l'extension promet notamment la possibilité d'explorer un nouveau continent, les Îles Brisées, avec leur lot de nouveaux raids et donjons à surmonter, où les joueurs pourront notamment contrecarrer le (nouvel) assaut de la Légion Ardente, présenté cette fois comme la plus grosse invasion démoniaque qu'Azeroth ait connue (la tombe de Sargeras a été rouverte, et les démons de la Légion fondent sur le monde).

Broken Isles

Pour encourager les joueurs à créer de nouveaux personnages et renouveler l'expérience de jeu, l'extension débloque également une nouvelle classe de personnage jouable, le Chasseur de Démons (parce qu'il faut utiliser les armes de l'ennemi contre lui). Pour les autres classes, le niveau maximum est rehaussé pour qu'on puisse dorénavant atteindre le niveau 110 (avec un boost permettant de propulser automatiquement un nouveau personnage au niveau 100), un système d'honneur refondu et des artéfacts inédits apparaissent en guise d'arsenal digne des adversaires rencontrés dans l'extension (36 artéfacts emblématiques seront disponibles, progressant avec le joueur qui les façonne visuellement et en termes de capacités au gré de son aventure).

Le chasseur de démons

Avec cette nouvelle extension, World of Warcraft se dote d'une nouvelle classe de personnage (une classe de héros), le Chasseur de Démons, accessibles aux elfes et elfes de la nuit uniquement. Dès la création du personnage, les joueurs auront accès à de nombreuses options de personnalisation de l'avatar, pouvant arborer cornes et tatouage, en plus du bandeau masquant le sacrifice de leurs yeux pour développer une vision spectrale (permettant de « ressentir » leur environnement grâce à la magie -- et donc par exemple à travers les murs -- à défaut de le voir avec leurs yeux).

Chasseur de démons - personnalisation

Le Chasseur de démons se veut quoiqu'il en soit une classe de tank, spécialisé dans les dégâts physiques de mêlée portant des armures de cuir et de tissu. La classe dispose par ailleurs de deux spécialisations (et seulement deux pour mieux coller à la trame narrative de la classe) : Dévastation (une spécialisation DPS) et Vengeance (une spécialisation de tank). Et pour mieux différencier la classe, elle est dotée d'un « double jump ».

Système d'honneur PvP

Parallèlement à plusieurs raids et donjons abritant des cohortes de bosses (PvE), Legion entend aussi faire évoluer les mécaniques PvP du MMROPG. Un nouveau système d'honneur fait office de « système de talents PvP ». Au gré de sa progression face à d'autres joueurs, les combattants gagnent des rangs et débloquent des capacités spécifiquement PvP (utilisables uniquement face à d'autres joueurs), de sorte qu'on puisse progresser en PvP, indépendamment du PvE.

Système d'honneur PvP

Le mécanisme se complète par ailleurs de « rangs de prestiges » permettant de débloquer des options cosmétiques à arborer sur les champs de batailles, comme des « artéfacts PvP uniques » (des apparences d'arme spécifiques au PvP).

Si aucune date de lancement de l'extension Legion n'est annoncée à cette heure, en concluant sa présentation, Tom Chilton précise que le bêta-test de l'extension est prévu cette année. De quoi imaginer, vraisemblablement, une sortie commerciale au cours du premier semestre de l'année prochaine.

Par Uther, le 06 août 2015 à 18:30.
546 commentaires

World of Warcraft

Rendez-vous le jeudi 6 août à 18h00 sur le flux vidéo en direct de la gamescom 2015. Le prochain chapitre de la saga World of Warcraft sera révélé.

Egalement, un flux vidéo spécial le dimanche 9 août à 17h00, les développeurs de World of Warcraft en diront plus au sujet de cette nouvelle extension avant la fermeture de la gamescom.

Retrouvez tout le programme sur la page dédiée à la gamescom.

Par Nightology, le 29 juillet 2015 à 20:59.
Source ~ 546 commentaires

Après dix ans, World of Warcraft continue manifestement d'inspirer les joueurs. Comme Daniel Luchau qui recrée des régions d'Azeroth avec l'Unreal Engine 4 : après la Forêt d'Elwynn le mois dernier, il dévoile aujourd'hui sa refonte de la Marche de l'Ouest.

Marche de l'Ouest

Insolite. Les graphismes de World of Warcraft (aux accents très cartoons) sont à la fois très caractéristiques du jeu et immédiatement identifiables -- mais aussi logiquement à l'image du grand âge du MMORPG de Blizzard, lancé il y a plus de dix ans. Azeroth inspire néanmoins les joueurs, parmi lesquels Daniel Luchau qui s'est « amusé » (c'est le terme qu'il emploie) à recréer certaines régions de l'univers de jeu avec l'Unreal Engine 4 -- non pas par provocation ou pour stigmatiser les graphismes du papi des MMO (puisque sa version n'est pas jouable), mais simplement « pour jouer avec le moteur graphique ». Et le résultat est plutôt impressionnant... même si d'aucuns pourront penser qu'on y reconnait effectivement les régions de WOW, mais pas forcément le jeu lui-même.
Le mois dernier, Daniel Luchau dévoilait ainsi le fruit de son travail de recréation de la Forêt d'Elwynn (aux abords de Hurlevent) et poursuit aujourd'hui avec la contrée de la Marche de l'Ouest (Westfall), telle qu'on pouvait explorer cette vaste région agricole tombée aux mains de brigands dans la version originale du MMO, avant le déploiement de l'extension Cataclysm.


L'exercice est purement ludique (cette version n'est qu'un décor à explorer, non jouable et sans PNJ -- et on sait que Blizzard n'envisage que des évolutions graphiques de WOW très marginales), mais il démontre néanmoins sans doute une fois de plus le potentiel créatif des communautés de joueurs.

Par Uther, le 24 juillet 2015 à 11:45.
49 commentaires

Le week-end dernier lors de la Comic-Con, Blizzard et Legendary Pictures dévoilaient un teaser en réalité virtuelle du film Warcraft, Skies of Azeroth. Il est aujourd'hui disponible en ligne sous forme de teaser interactif.

Warcraft: Skies of Azeroth

On l'évoquait récemment, dans le cadre de la Comic Con qui se tenait le week-end dernier à San Diego, Blizzard et le studio de production Legendary Pictures (qui chapeaute la réalisation du film Warcraft) dévoilaient Warcraft: Skies of Azeroth. Présenté comme « une expérience en réalité virtuelle » à visionner avec un casque 3D, ce teaser promotionnel du long-métrage inspiré du MMORPG permet notamment de survoler la cité de Hurlevent à dos de griffon -- peu ou prou comme dans le MMO, mais dans les décors numériques réalisés pour le film Warcraft.
À défaut d'appareils de réalité virtuelle (casque 3D ou smartphones compatibles), Legendary Pictures dévoile aujourd'hui cette « expérience » sous forme de teaser interactif diffusé sur YouTube -- ci-dessous, mais la technologie n'est compatible qu'avec une version à jour de Chrome (et passablement déformée avec d'autres navigateurs). Le spectateur peut notamment y orienter la caméra à 360° et y découvrir brièvement Hurlevent telle que la capitale apparait dans le film Warcraft.

Un premier (très bref) aperçu du film Warcraft, donc, dont on découvrira finalement la première vraie bande-annonce en novembre prochain (dixit Duncan Jones sur Twitter), vraisemblablement à l'occasion de la BlizzCon 2015.

Par Uther, le 15 juillet 2015 à 10:08.
31 commentaires