Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 
Capture
Capture

Blizzard envisage d'offrir une copie de World of Warcraft avec ses extensions aux spectateurs, en salles, du film Warcraft: le Commencement. De quoi développer des synergies entre deux médias reposant sur un même univers.

Orgrim Marteau-du-Destin
Sondage

En bref On le sait, en mai prochain en France, l'univers de World of Warcraft se dévoilera sous un nouveau jour, cette fois au cinéma dans le film Warcraft: le Commencement. Et pour encourager les synergies entre le MMORPG et le long-métrage, Blizzard envisage d'offrir une copie de WOW aux spectateurs qui verront le film en salles.

C'est ce qu'on déduit d'un sondage conçu par le développeur (l'équipe de développement en confirme l'authenticité sur Reddit malgré la faute de frappe qu'il contient), interrogeant les joueurs quant à leur intérêt pour l'opération : pour le prix d'un ticket de cinéma, les spectateurs pourraient donc recevoir une « Ultimate Movie Edition » du MMO avec ses cinq premières extensions (jusqu'à Warlords of Draenor, mais sans Legion), 30 jours d'abonnement et un « objet exclusif » à collectionner.
Et on comprend le double intérêt de l'opération : d'abord évidemment encourager les spectateurs du film à poursuivre et approfondir leur découverte de l'univers du MMO, voire à s'y abonner (le timing est propice : le film sort fin mai en France, début juin aux États-Unis et l'extension Legion est attendue au cours de l'été), mais aussi encourager les joueurs de WOW à aller voir le film (pour « l'objet exclusif », qu'on sait toujours apprécié des collectionneurs -- l'intérêt pour les goodies de la BlizzCon le confirme chaque année), afin d'en doper les entrées en salles à l'heure où Activision Blizzard se lance dans la production de contenus audiovisuels (des films et séries) inspirés de ses licences, dans le cadre d'une filiale dédiée (Activision Blizzard Studios).
Si l'opération n'est pour l'instant « qu'envisagée » par Blizzard (on ignore si elle se concrétisera), on remarque néanmoins l'intérêt que le développeur porte au succès de l'adaptation de sa licence au cinéma (c'est légitime) -- sans empêcher pour autant d'espérer passer un bon moment dans une salle de cinéma.

Par Uther, le 11 février 2016 à 17:05.
67 commentaires

La campagne de promotion du film Warcraft débute outre-Atlantique : le réalisateur Duncan Jones dévoile de nouvelles images de Hurlevent alors qu'un premier spot dévoile de nouvelles séquences du film.

En bref. On connait le souci du détail de Blizzard et l'attention que le studio porte à ses univers -- au point qu'il fallut attendre des années avant que le film Warcraft ne se concrétise, le temps de s'assurer que le long-métrage ne trahirait pas la vision originale de l'univers d'Azeroth.
On jugera sur pièce à la sortie du film à partir du 25 mai prochain dans les salles françaises (puis dès le 10 juin outre-Atlantique) et d'ici là, le réalisateur Duncan Jones dévoile quelques images de l'univers fantastique imaginé par Blizzard (manifestement ici les rues de Hurlevent), tel qu'il apparait dans le film -- en demandant aux internautes sur Twitter s'ils pensent y trouver quelques quêtes à faire.

Parallèlement, la campagne de promotion du film débute aussi aux États-Unis et le long-métrage fait l'objet d'un premier spot publicitaire qui commence à être diffusé sur les chaînes américaines. On y découvre quelques séquences inédites du film.

Par Uther, le 25 janvier 2016 à 10:34.
31 commentaires

Afin d'encourager la coopération des différentes classes au sein d'un groupe, les tanks de World of Warcraft devraient subir davantage de dégâts afin de redonner du poids aux soigneurs. Blizzard procède à des tests dans l'alpha de Legion.

En matière de game design, le traitement des classes de soigneurs se scinde traditionnellement en deux grandes écoles : certains MMO intègrent des classes de « soigneurs purs » afin d'encourager une forme de synergie entre les classes (les classes offensives ont besoin du soutien d'un soigneur pour rester en vie) ; alors que les autres suppriment les classes de soigneurs purs (considérées comme des réservoirs inépuisables de points de vie pour un groupe entier) afin de dynamiser le gameplay et forcer les joueurs à éviter les coups plutôt que simplement les encaisser sans broncher.
Chacun choisit son camp et manifestement, avec l'extension Legion, Blizzard mise résolument sur la première option. C'est le sens des mises à jour en cours de la version alpha de la prochaine extension de World of Warcraft, expliquées sur le forum officiel.

World of Warcraft

Partant du constat que les tanks de WOW sont aujourd'hui très largement « autosuffisants » (ils n'ont pas besoin du soutien d'autres classes pour rester en vie) et que cette tendance réduit drastiquement le rôle et l'intérêt des soigneurs, Blizzard entend faire en sorte que la survie des tanks soit un peu moins évidente à l'avenir.
Dorénavant, les tanks subiront donc des dommages plus sévères (même s'ils pourront être réduits grâce au bon usage de certaines compétences actives au bon moment), afin d'obliger les joueurs d'un groupe à adapter leur style de jeu : non seulement les tanks devraient avoir davantage besoin des soigneurs pour rester en vie (via des soins directs), mais quand un groupe comptera plusieurs tanks, ils devront faire en sorte que l'agressivité des monstres ne se tournent pas exclusivement toujours vers la même cible (il faudra « faire tourner l'aggro » sous peine de ne pas survivre longtemps, et les soigneurs devront s'adapter).

Si l'équilibrage entre les différentes classes est en cours de test (en alpha, donc) et peut encore drastiquement changer d'ici au lancement de Legion, on comprend l'ambition de Blizzard : faire en sorte que les membres d'un groupe coopèrent davantage au combat (des tanks en première ligne, maintenus en vie par des soigneurs pendant que les classes de DPS infligent des dégâts à l'adversaire), quand bien même ça pourrait passer par le fait de rendre la vie des tanks un peu moins facile à l'avenir.

Par Uther, le 14 janvier 2016 à 18:07.
41 commentaires

Dans la banlieue d'Ottawa, on pourra manifestement habiter avenue Stormwind, rue Silvermoon, Ashenvale ou Winterspring. Ou quand les promoteurs de lotissements s'inspirent du MMO de Blizzard pour baptiser leurs rues.

World of Warcraft

Insolite en bref. Dans l'industrie du jeu en ligne, World of Warcraft relève presque de l'institution et manifestement, l'influence du MMORPG s'étend bien au-delà des frontières (numériques) d'Azeroth.
Si l'on en croit Google Maps, un quartier en construction d'Ottawa, au Canada, compte plusieurs rues, places ou impasses nommées d'après des hauts lieux issus de l'univers imaginé par Blizzard. On pourra ainsi habituer avenue Stormwind, route Silvermoon ou rue Winterspring, ou encore voie Ravenswood ou Ashenvale.

Trop d'exemples pour qu'il s'agisse d'un simple hasard, d'après le très sérieux Venturebeat qui se fait l'écho de l'affaire, et qui s'explique manifestement par le fait qu'au Canada, les promoteurs du projet de quartier peuvent choisir les noms de rues de leurs lotissements. Et selon toutes vraisemblances, le promoteur du présent projet compte quelques joueurs de MMO dans ses rangs. On connaissait les rues nommées d'après les grands classiques de la littérature, de la musique ou du cinéma, il faudra aussi s'habituer aux inspirations vidéo ludiques.

Par Uther, le 04 janvier 2016 à 10:58.
45 commentaires

On connait le goût de Blizzard à la fois pour les clins d'oeil et pour la culture geek. Le studio ne pouvait donc pas passer à côté de la sortie de l'Épisode VII de Star Wars : les capitales d'Azeroth sont donc dorénavant gardées par des jedis.

Insolite. Depuis quelques jours, une galaxie lointaine, très lointaine semble occuper le devant de la scène, la Force occupe toutes les pensées et les anastrophes semblent envahir les médias... Le lancement d'un nouvel opus de la saga Star Wars est évidemment toujours un événement (qui ne se cantonne plus à la seule sphère geek) et c'est donc sans surprise que Blizzard, dont on connait le goût pour les easter eggs, y rend hommage à sa façon.
Au coeur de World of Warcraft, les gardes de Hurlevent et d'Orgrimmar sont dorénavant équipés de sabres lasers, tantôt bleus, tantôt rouges (chacun en tirera ses propres conclusions), astucieusement baptisés Sabre jet-d'aïe et Epée longue flamboyante de Teebu (illustrés l'un et l'autre par BlizzardWatch).

World of Warcraft
World of Warcraft

Les deux objets peuvent même être acquis par les joueurs collectionneurs, que ce soit dans le cadre de quêtes (pour le sabre Sabre jet-d'aïe) ou de loots (pour l'Epée longue flamboyante de Teebu).

Par Uther, le 18 décembre 2015 à 16:19.
20 commentaires