Blizzard entend améliorer la dimension eSport de World of Warcraft

Aujourd'hui l'eSport est une composante quasi incontournable de jeu en ligne compétitif. Il y a dix ans, lors du lancement de WOW, les problématiques étaient moins prégnantes et le MMORPG s'avère peu lisible pour des spectateurs. Blizzard réfléchit à de nouvelles formes de compétitions.

w01.jpg

Le jeu en ligne connait une popularité croissante auprès des joueurs en ligne et cette popularité accompagne et profite à la fois de celle du sport électronique -- les tournois, parfois suivis par des centaines de milliers de spectateurs, sont autant d'occasion de promouvoir un jeu. Mais encore faut-il que les jeux concernés et les actions à l'écran soient suffisamment intelligibles par les spectateurs. Aujourd'hui, les titres compétitifs sont conçus pour appréhender les exigences du sport électronique (comme l'est HearthStone), mais quand bien même Blizzard est l'un des pionniers du genre avec StarCraft, il y a dix ans lors du lancement de World of Warcraft, ces considérations étaient infiniment moins prégnantes.
Et à en croire Kim Phan, en charge de l'eSport chez Blizzard et qui répond à PCGamesN dans la foulée de la DreamHack de Stockholm, le peu de lisibilité du gameplay de World of Warcraft pour un néophyte est manifestement l'un des freins au développement du sport électronique à la périphérie du MMORPG.

« World of Warcraft a évidemment été créé bien avant l'explosion de l'eSport tel qu'on le connait aujourd'hui. Nous savons qu'il y a des éléments compétitifs dans WoW, et tout est parti de là. Mais il faut prendre en considération un jeu qui est sorti bien avant tout ceci et nous devons réfléchir aujourd'hui à la façon d'améliorer et soutenir cet aspect. »

Pour démocratiser le réflexe de « regarder » World of Warcraft en plus de simplement y jouer, l'extension Warlords of Draenor intègre, entre autres nouvelles fonctionnalités, un mode spectateur. « Avant, ce n'est pas évident à mettre en place à moins d'être un organisateur de tournois officiels et d'être en contact avec Blizzard -- au moins, avec Warlords of Draenor, ce sera accessible à tous ».
Et si les arènes PvP de World of Warcraft restent peu lisibles pour le grand-public, le responsable eSport considère aussi que le MMORPG offre une richesse et une diversité qui peuvent être exploitées « visuellement ».

« Il y a de nombreuses activités dans World of Warcraft et l'eSport repose beaucoup sur la façon dont vous choisissez de les montrer. Le PvP n'est qu'un aspect parmi d'autres. C'est simplement la composante qui a été appréhendée en premier dans les présentations publiques de jeu. [...] Les joueurs apprécient par exemple de regarder des raids en direct lors de la BlizzCon. Ce qui définit ce qui est un sport électronique et ce qui ne l'est pas dépend essentiellement de la façon dont c'est regardé par les spectateurs. Et nous étudions attentivement actuellement comment mieux soutenir l'eSport. »

Blizzard était l'un des pionniers des « compétitions vidéo ludiques » opposant les joueur entre eux. Le groupe pourrait être l'un des artisans de la démocratisation de tournois reposant plus sur la performance des joueurs face à des bosses contrôlés par une IA. Reste à déterminer si un raid peut susciter la même passion que l'opposition de deux équipes.

Réactions (37)


  • En chargement...

Que pensez-vous de World of Warcraft ?

1705 aiment, 643 pas.
Note moyenne : (2568 évaluations | 199 critiques)
6,4 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de World of Warcraft
(1685 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

3821 joliens y jouent, 11999 y ont joué.