Battle for Azeroth est lancé, un premier joueur atteint le niveau 120

Avec Battle for Azeroth, Blizzard renoue avec les origines de la licence et les confrontations entre la Horde et l'Alliance. L'extension a été déployée mondialement la nuit dernière et les premiers joueurs ont déjà atteint le nouveau niveau maximum du MMORPG.

Battle for Azeroth est lancé, un premier joueur atteint le niveau 120

Depuis les origines de la licence ou presque, avec le premier Warcraft en 1994, le monde d'Azeroth est le théâtre d'affrontements entre la Horde et l'Alliance. Au fil du temps et des opus, les deux factions se sont opposées dans plusieurs guerres, mais depuis quelques années, les équipes de Blizzard (notamment sous l'impulsion de Chris Metzen, fervent défenseur d'une Horde n'incarnant les « méchants » d'Azeroth) semblaient promptes à chercher à réunir les rivaux ancestraux, afin qu'ils fassent face à des ennemis communs, jusqu'à conduire à des alliances de circonstances, voire des périodes de paix. Après avoir repoussé des armées gangrénées, affronté des titans, voire sauvé des mondes entiers, les joueurs renouent aujourd'hui avec les origines de la licence maintenant confiée aux bons soins de ION Hazzikostas, à l'occasion du lancement de Battle for Azeroth, septième extension de World of Warcraft.
Les héros de la Horde et de l'Alliance ne semblent plus croire en la possibilité de forger une paix durable en Azeroth et l'apparition de l'azérite (cette ressource incroyablement puissante qui fait battre le coeur d'Azeroth) devient un enjeu de pouvoir qui justifie une guerre manifestement inévitable -- Sylvanas Coursevent considère que l'espoir est mort et que la Horde devra conquérir sa place en Azeroth par la force quand Anduin Wrynn mobilise les troupes de l'Alliance pour arrêter la folie destructrice de son adversaire.
Selon Mike Morhaim, président de Blizzard, l'extension doit ainsi précisément amener les joueurs « à se questionner sur le sens de leur appartenance à l'Alliance ou à la Horde » et le studio pousse la trame narrative relativement loin, puisque la guerre trouve notamment son origine dans un génocide perpétré par Sylvanas Coursevent -- qui a fait réagir les joueurs, notamment outre-Atlantique, poussant certains à abandonner leur personnage de la Horde au profit d'un alt au sein de l'Alliance.

Avec le lancement commercial de Battle for Azeroth, la guerre est donc ouvertement déclarée entre la Horde et l'Alliance et les joueurs devront se mobiliser pour leur faction, notamment dans les nouvelles contrées de l'extension : « les défenseurs de l'Alliance doivent se rendre dans le royaume de Kul Tiras, ancestrale patrie de Jaina Portvaillant, pour obtenir l'aide de sa flotte légendaire, tandis que les champions de la Horde trouveront des alliés dans l'empire reculé de Zandalar, antique foyer des Trolls zandalari ».

Et manifestement, comme à chaque extension du MMORPG, les joueurs répondent présents. Pour la première fois, Blizzard organisait une sortie mondiale simultanée partout dans le monde (à minuit la nuit dernière, heure de Paris) et comme souvent dans le cadre de MMO, le lancement ne s'est pas tout à fait déroulé sans heurt. Si certains serveurs n'ont manifestement rencontré aucun problème (les streams en attestent), d'autres ont été davantage pris d'assaut rendant l'accès au jeu compliqué, générant du lag, voire provoquant des déconnexions sauvages, au point de faire râler certains joueurs sur les forums officiels.
A fortiori alors qu'était saluée la réussite de Gingi, joueur de la guilde Method et premier à avoir atteint le niveau 120 (le nouveau niveau maximum de World of Warcraft) après seulement 4h17 de jeu -- il streamait sa progression et le joueur a simplement optimisé la réalisation des principales lignes de quêtes de l'extension, avec l'aide de deux autres membres de sa guilde. Si ce world first est généralement salué, certains joueurs soulignent aussi que le niveau maximum était atteint alors que certains joueurs n'avaient pas encore réussi simplement à se connecter.

On retiendra peut-être que les joueurs « non professionnels » peuvent aussi prendre le temps de découvrir le contenu de l'extension, en attendant le déploiement des premiers patchs de contenu de l'extension -- le raid d'Uldir, notamment, doit être déployé le 5 septembre prochain et Blizzard promet de nombreuses surprises dans l'évolution de la trame narrative de l'extension au cours des mois à venir.

Réactions (296)


Que pensez-vous de World of Warcraft: Battle for Azeroth ?

9 aiment, 5 pas.
Note moyenne : (14 évaluations | 0 critique)
5,8 / 10 - Assez bien

1 jolien y joue, 1 y a joué.