Blizzard déploie le pré-patch de WOW: Shadowlands – tant bien que mal

En attendant le lancement de Shadowlands, le pré-patch de l'extension est déployé sur les serveurs de World of Warcraft pour modifier le système de progression du MMORPG. Un déploiement marqué par des problèmes techniques outre-Atlantique et sociaux en France.

Si la date de lancement de Shadowlands a été repoussée, le pré-patch de l’extension st déployée aujourd’hui sur les serveurs européens de World of Warcraft – après l’avoir été hier sur les serveurs nord-américains.

1C139J2HKLOH1585875000444.jpg

Assez classiquement, le pré-patch pose les bases des modifications à venir avec l’extension. Entre autres nouveautés, on retient par exemple la refonte du système de progression du MMORPG, visant notamment à mieux accueillir les nouveaux joueurs. Le niveau maximum que les joueurs peuvent atteindre est maintenant fixé au niveau 50 (contre 120 jusqu’à présent), en attendant de pouvoir atteindre le niveau 60 avec Shadowlands. Les contenus sont évidemment adaptés en conséquence.
Blizzard en profite par ailleurs pour imaginer des campagnes alternatives pour les nouveaux joueurs ou les vétérans (ayant déjà des personnages de haut niveau et qui en commencent un nouveau). En guise de tutoriel, les Confins de l’Exil accompagnent les nouveaux joueurs jusqu’au niveau 10 afin de leur présenter les principaux rouages du MMORPG. Ensuite, les joueurs peuvent aussi adapter leur progression dans le Nordfendre ou en Pandarie en fonction de leur expérience dans le MMORPG – le niveau de difficulté s’adapte en conséquence afin de rendre la progression ludique pour tous les profils de joueur.
Dans le même esprit, les nouveaux joueurs ont aussi accès à un tchat spécifique, où ils pourront poser leurs questions à d’autres joueurs confrontés aux mêmes difficultés. Quant aux joueurs vétérans qui souhaiteraient partager leur expérience, ils peuvent se signaler à un PNJ dans le jeu afin d’endosser un rôle de mentor. À chacun de découvrir les nouveautés, à son rythme.

Patch Day, No Play

Mais assez classiquement, le déploiement d’un patch majeur ne se fait pas toujours sans heurts. Sur les serveurs nord-américains, la maintenance a dû être prolongée de quelques heures et manifestement, nombre de joueurs du MMORPG se sont heurtés à des déconnexions sauvages ou à l’impossibilité d’accéder aux serveurs de jeu. On connait l’adage : « patch day, no play ».
En Europe (en France), Blizzard se heurte à des difficultés plus sociales que techniques. On le sait, le groupe entend fermer son bureau historique versaillais, qui conduirait à la suppression de 285 emplois. Dans l’espoir d’empêcher cette fermeture, les trois syndicats CGT, SPECIS-UNSA et la CFE-CGC, ont lancé un appel à la grève pour aujourd’hui 14 octobre, auprès des salariés concernés. On ignore dans quelle mesure cet appel à la grève pourrait avoir des conséquences sur le déploiement du pré-patch de l’extension (le bureau de Versailles de Blizzard intègre notamment un département de service client), mais on retiendra que certains joueurs et streamers ont d’ores et déjà annoncé leur intention d’y répondre et donc de ne pas se connecter sur les serveurs de jeu aujourd’hui.

Appel à la grève chez blizzard Versailles

Réactions (106)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de World of Warcraft: Shadowlands ?

7 aiment, 6 pas.
Note moyenne : (13 évaluations | 0 critique)
5,2 / 10 - Intéressant