Quand Battle of Azeroth fait évoluer les mécaniques PvP de World of Warcraft

Si les nouveaux contenus de Battle of Azeroth reposent sur des mécaniques PvE, l'extension fait aussi évoluer la gestion du PvP en monde ouvert : les serveurs PvP / PvE disparaissent au profit d'un War Mode réversible, débloquant des contenus dédiés.

L'annonce de Battle of Azeroth lors de la BlizzCon 2017, en novembre dernier, pouvait laisser perplexe. La trame de la prochaine extension de World of Warcraft s'inscrit dans la lutte séculaire entre l'Alliance et la Horde (laissant penser à un gameplay laissant la part belle au PvP), et pourtant, les principales nouvelles fonctionnalités du MMORPG s'appuient toutes sur des mécaniques PvE -- les fronts de guerre conduisent à diriger et affronter des PNJ et les Îles inexplorées sont des instances pour de petits groupes de joueurs.
Pour autant, subtilement, Battle of Azeroth fait évoluer la gestion du PvP de World of Warcraft.

Quand Battle of Azeroth fait évoluer les mécaniques PvP de World of Warcraft

Avec le déploiement de l'extension, la distinction entre serveurs PvP et serveurs PvE a vocation à disparaitre. En lieu et place, le distinguo PvE / PvP relèvera du choix du joueur, en activant une option (évidemment réversible) dans les capitales de chaque faction, Hurlevent ou Orgrimmar. Peu importe le serveur, en activant l'option PvP, le joueur sera alors basculé dans une « phase PvP », le WAR Mode, peuplée uniquement de joueurs ayant fait le même choix et prêts à en découdre dans le monde ouvert du MMO.
On comprend l'objectif d'un tel mécanisme : permettre à l'ensemble des joueurs de choisir leur façon de jouer -- et de changer d'avis. Les joueurs férus de PvP pourront activer l'option, ceux préférant le PvE rester dans la phase qui leur correspond et ceux appréciant de varier les plaisirs le pourront aussi.
En outre, selon Blizzard, l'option doit surtout permettre de concevoir des mécaniques de jeu adaptées à chaque population de joueurs -- comme le fait d'organiser des animations PvP qui pousseraient tous les joueurs d'une « phase » à se mobiliser dans le cadre d'événements épiques ou encore des quêtes d'assassinat ou de chasseurs de primes.

Dans cette même optique, selon le directeur de jeu Ian Hazzikostas (dont les propos sont rapportés par Polygon aux termes d'une rencontre dans les locaux de Blizzard), les récompenses seront équitablement réparties peu importe la « phase ». Que l'on active ou non le War Mode, tous les joueurs recevront de l'expérience selon leurs activités, mais aussi de l'Azerith, cette nouvelle ressource introduite par Battle of Azeroth et qu'on pourra utiliser notamment pour améliorer l'équipement. Et le niveau de récompenses sera proportionnel au niveau de risque pris : on imagine que s'aventurer en territoire ennemi en activant le War Mode sera davantage rémunérateur que de rester au sein de sa faction, tout comme affronter un boss rapporte plus que vaincre un trash mob.
On sera sans doute curieux de tester sur pièce à partir du 14 août prochain, date de lancement de l'extension. D'ici là, l'option retenue par Blizzard semble plutôt maligne dans la mesure où elle a le mérite de laisser le choix aux joueurs sans pour autant les séparer irrémédiablement, tout en facilitant les interactions inter-serveurs.

Réactions (246)


Que pensez-vous de World of Warcraft: Battle for Azeroth ?

20 aiment, 12 pas.
Note moyenne : (32 évaluations | 0 critique)
6,0 / 10 - Prometteur