Donjon d'Utgarde

Donjon d'Utgarde

ingvar.jpg

A la pointe orientale des terres du Norfendre, une haute falaise surplombe l'estuaire où s'amarrent les navires d'Azeroth. A la cîme de cette falaise, un roi taciturne surveille les dépouilles de ses sujets. Au pied de la falaise, un féroce Vrykul défend, accompagné de ses drakes antiques, ce qui reste de son peuple sauvage et guerrier. Revenus sur des terres qui furent leurs en des temps plus propices, c'est maussadement soumis au RoI Liche que les géants nordiques massacrent désormais tous ceux qui croisent leur chemin. Bienvenue au Donjon d'Utgarde.



Tandis que de féroces drakes cracheurs de feu et des guerriers flanqués de leurs goules et de leurs geists tentent de retenir les combattants le long du chemin, c'est d'abord le Prince Keleseth, frère funeste du non moins funeste Valanar, qui s'acharne à emprisonner les intrus dans des tombeaux givrés. Mais il suffit de briser le givre et de protéger les soigneurs des assauts de squelettes hargneux comme des chiots pour que le mage dévoyé s'effondre dans un râle. Ressuscité par Arthas c'est entre les murs de la Citadelle qu'il retrouvera ceux assez vaillants pour avoir survécu jusqu'à l'ultime bataille.

Skarvald et Dalronn, duo maléfique, accueilleront ensuite ceux qui auront survécu au premier assaut. Unis sont les deux anciens héros par un dessein sinistre : Skarvald creuse le tunnel vers la macabre Gjalerbron, où Dalronn le nécroman renforce ses pouvoirs pour réssusciter des Vrykuls morts au combat et offrir leurs corps vides d'âme au Roi Liche. Unis dans le combat comme ils le sont dans leur tâche, il ne peuvent être détruits qu'à condition de tuer l'un, de le voir ressuscité et invincible vouloir vous contrarier, mais du tuer l'autre néanmoins. Quand les deux seront morts chacun une fois, leur danse terrible sera terminée. C'est massés autour d'eux pour éviter les charges de Skarvald et attachés à détruire d'abord la magie vivace et empoisonnée de Dalronn que les aventuriers viendront le mieux à bout de leur projet.

La voie sera libre ensuite pour rendre visite au gardien ultime du Donjon d'Utgarde : Ingvar le Pilleur. Maître de la force brute, général célèbre pour sa folie meurtrière, il dirige de son balcon les attaques que les dragons rougis par le sang de leurs ennemis mènent encore et encore contre l'Alliance comme la Horde, impuissantes devant leurs assauts. Pour venir à bout de ce monstre et mettre un terme à sa course, il faudra le tuer deux fois, anéantissant d'abord son corps de chair, puis détruisant son corps magique. Prenez garde, le second pour advenir fait éclater le premier, et la force du choc emportera vos vies si vous ne vous protégez des projections derrière une des colonnes de la salle. Prenez garde aussi à la hache maléfique qui garde en elle les dernières parcelles de la vie d'Ingvar, et laissez la finir de se consumer loin de vos peaux.


La mort des ennemis a apaisé le Fjord. Tandis qu'un groupe d'aventuriers neutralisait le général Ingvar, un autre anéantissait le roi Ymiron, mettant ainsi valeureusement fin à la terreur vrykule. Bien trop tard hélàs : déjà les guerriers morts, allongés sur les tables de  bois brut de la Couronne de Glace, sont ramenés à la vie par les sbires du Roi Liche, et se préparent à offrir aux aventuriers trop téméraires des combats d'une violence inégalée.

HF

Pour corser l'aventure, la seule possibilité vous est offerte sur Keleseth : Avec les glaçons vous demandera, au lieu de sauver vos compagnons, de continuer à cogner le prince, sans jamais infliger un seul dégat aux tombeaux de glace autour de vous.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de World of Warcraft ?

1702 aiment, 639 pas.
Note moyenne : (2561 évaluations | 199 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de World of Warcraft
(1684 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

3812 joliens y jouent, 11970 y ont joué.