Sargeras et la Trahison

Pour combattre les entités démoniaques qui avaient trouvé leur chemin vers les mondes des Titans depuis le Néant Distordu, le Panthéon élut le plus grand guerrier, Sargeras, et lui confia la charge de défendre le bien. Sargeras, noble géant de bronze fondu, remplit sa tâche pendant d'innombrables millénaires, cherchant et détruisant les démons partout où il pouvait les trouver. Par delà les éons, Sargeras rencontra deux races démoniaques puissantes, toutes deux régies par l'appétit de puissance et désireuses de dominer l'univers physique. Les Eredar, race sournoise de sorciers démoniaques, utilisèrent leur magie impie pour réduire en esclavage de nombreux mondes qu'ils avaient envahis. Les races indigènes de ces mondes furent transformées par les pouvoirs chaotiques des Eredar et devinrent elles-mêmes démoniaques. Les pouvoirs presque sans limite de Sargeras étaient bien suffisants pour détruire les ignobles Eredar, mais le Titan fut troublé par la corruption de ces créatures et par le Mal qui consumait tout sur son passage. Incapable de comprendre cette dépravation et cette malveillance, le grand Titan tomba dans une dépression sans fin. En dépit de son malaise grandissant, Sargeras chercha à débarrasser l'univers des sorciers à jamais, en les enfermant dans une cellule de vide au coeur du Néant Distordu.

Alors que sa confusion et sa dépression s'approfondissaient, Sargeras dut faire face à une autre tentative massive pour perturber l'ordre des Titans. Les Nathrezim, une race obscure de démons vampiriques (également connus sous le nom de Seigneurs de l'effroi), apparurent dans le but de conquérir un monde populeux en possédant ses habitants et en les transformant en ombres. Les immondes comploteurs avaient dressé des nations les unes contre les autres en les manipulant par la défiance et la haine aveugle. Sargeras vainquit les Nathrezim facilement, mais il fut profondément affecté par leur corruption. Le noble Sargeras, incapable de lutter contre les doutes et le désespoir frénétiques qui accablaient sa raison, perdit sa foi non seulement en sa mission mais aussi en la vision d'un univers ordonné élaboré par les Titans. Sargeras commença à croire que le concept même d'ordre était pure démence, et que le chaos et la dépravation étaient les seuls absolus dans le vaste univers sombre et solitaire. Les autres Titans tentèrent de le convaincre de son erreur et de mettre du baume au coeur meurtri, mais il repoussa leurs arguments comme de simples illusions. Sargeras quitta leurs rangs pour toujours afin de trouver sa propre place dans l'univers. Le Panthéon fut attristé de son départ mais ne pouvait imaginer ce qu'il adviendrait de lui.

Tandis que la folie de Sargeras détruisait les derniers vestiges de son noble esprit, il commença à penser que les Titans étaient les vrais responsables de l'échec de la création. Il décida finalement de détruire leur travail à travers tout l'univers et il commença à rassembler une armée invincible qui nettoierait l'univers physique par le feu. Même la forme gigantesque de Sargeras fut transformée par la corruption qui gangrenait son coeur naguère noble. Ses yeux, ses cheveux et sa barbe devinrent des foyers ardents et sa peau de bronze s'ouvrit pour révéler une fournaise sans fin de fureur et de haine. Dans sa folie, Sargeras ouvrit la prison des Eredar et des Nathrezim et libéra les infâmes démons. Rusés, les démons s'inclinèrent devant la colère sans borne et le pouvoir du Titan, s'offrirent à lui et lui promirent de le servir de toutes les manières qu'ils pourraient.

Dans les rangs des puissants Eredar, Sargeras choisit deux champions pour commander son armée démoniaque destinée à détruire. Kil'jaeden le Trompeur fut choisi pour trouver les races les plus sombres de l'univers et les attirer dans l'ombre de Sargeras. Le second champion, Archimonde le Profanateur, fut choisi pour conduire les vastes armées de Sargeras au combat contre quiconque se dresserait contre le Titan noir. Le premier acte de Kil'jaeden consista à placer les Seigneurs de l'effroi sous son terrible pouvoir. Les Seigneurs de l'effroi devinrent ses agents préférés et sa garde d'élite à travers l'univers. Ils prenaient plaisir à leur travail, qui consistait à trouver des races primitives susceptibles d'être corrompues par leur maître. Le premier des Seigneurs de l'effroi était Tichondrius le Sombre. Tichondrius était un soldat parfait pour Kil'jaeden et accepta de porter la volonté embrasée de Sargeras jusqu'aux confins de l'univers. Le puissant Archimonde utilisa également ses propres agents. Il fit appel aux maléfiques Seigneurs des abîmes et à leur abject dirigeant, Mannoroth, espérant forger une élite de combat capable de tuer toute vie dans la création. Sargeras, voyant que ses armées étaient rassemblées et prêtes à suivre ses ordres, lança ses forces tempétueuses dans les immenses étendues du Grand Néant. Il décida de nommer son armée sans cesse plus nombreuse la Légion ardente. On ne sait toujours pas à ce jour combien de mondes ont été consumés et brûlés dans cette croisade impie à travers l'univers.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de World of Warcraft ?

1702 aiment, 639 pas.
Note moyenne : (2561 évaluations | 199 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de World of Warcraft
(1684 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

3812 joliens y jouent, 11970 y ont joué.