La voie des damnés

La peste Mort-Vivante du roi Liche (alias le Seigneur Noir) s'était répandue dans la capitale de Lordaeron et ses alentours. Choqués et démotivés par la perte de leur roi, les forces de Lordaeron avaient été dispersées par les féroces guerriers Morts-Vivants. Lordaeron n'était plus que l'ombre de sa gloire passée. Le prince Arthas préféra quitter Lordaeron et s'enfuir dans la forêt. Il avait damné tout ce qu'il aimait en son nom mais n'avait toujours aucun remords ni de honte et de pitié.

Il reçu un jour la visite d'un autre Seigneur de l'épouvante. Celui qu'il prit d'abord pour Mal'Ganis était en fait Tichondrius, venu lui expliquer qu'il n'était pas son ennemi mais un serviteur du roi Liche. L'Epée runique que le jeune Prince portait avait été forgée par le RoI Liche de manière à capturer les âmes, et celle d'Arthas était la première qu'elle avait revendiquée. En tuant son père et en délivrant la terre du Fléau, le jeune Prince avait passé sa première épreuve : le Roi Liche était enchanté de sa bonne volonté. Sa seconde fut de délivrer des Acolytes du Culte du Damnés qui se cachait parmi la population locale, déguisés en simple villageois. Arthas remplit son devoir parfaitement, et fut envoyé pour exécuter une troisième mission à Andorhal. Tichondrius voulait qu'il aille retrouver les restes de l'ancien Maître des Acolytes, le Nécromancien Kel'Thuzad, qu'Arthas avait lui-même éliminé auparavant.

Le lendemain matin, dans les environs d'Andorhal, Arthas se mit en quête de retrouver les reste du Nécromancien. Son corps était protégé par un chevalier de la Main d'argent, et Arthas du l'affronter puis l'éliminer afin de pouvoir exhumer la dépouille. Sa première idée fut de réanimer le cadavre, mais l'être aussi grand que formait Kel'Thuzad ne pouvait être réanimé qu'au point où se rejoignaient de puissantes énergies. La contrée ne proposait pas un tel endroit, et le jeune Prince du utiliser des chariots à viandes afin de transporter le corps.

Malheureusement, Tichondrius fut fort de l'état de décomposition des restes du Nécromancien. Il voulait faire voyager la dépouille jusqu'à Quel'Thalas afin de la réanimer via les énergies du Puits solaire des Hauts Elfes. Arthas fut donc chargé de voler une urne très spéciale dans un bastion de Paladins afin de protéger les restes de Kel'Thuzad pendant le voyage. Malheureusement, l'urne contenait déjà les cendres de son père, l'ancien roi de Lordaeron, et celle-ci était gardée par Uther Lightbringer. N'ayant que faire de son contenu, Arthas dut affronter et achever le vieux Paladin afin de prendre possession de son bien et le ramener à son serviteur Tichondrius. Lorsque tout fut fin prêt et que le voyage pu commencer, Arthas vit le fantôme de Kel'Thuzad apparaître devant lui. Celui-ci lui expliqua qu'il était le seul à pouvoir le voir, et qu'il ne devait surtout pas faire confiance à Tichondrius. Selon lui, les Seigneurs de l'épouvante étaient les geôliers du Roi Liche, et il lui expliquerait pourquoi dès qu'il aurait retrouvé son intégrité physique.

Pendant ce temps, Tichondrius était retourné dans sa citadelle située quelque part dans les limbes. Là-bas, il rencontra ses frères Anetheron et Mephistroth venu lui avertir que leur Seigneur Archimonde demandait un rapport sur le fléau. D'après Tichondrius, le jeune Chevalier de la mort du Roi Liche s'en sortais bien, mais un doute lui faisait penser que Ner'zhul possédait des arrière-pensées concernant son nouveau champion. Anetheron lui rappela toutefois que leur seul souci était que le Fléau remplisse son office. Archimonde ne pouvait pas tolérer un échec : ni le Roi Liche et ni ses serviteurs Morts-Vivants ne pouvaient mettre en péril le retour de la Légion Ardente.

Six jours plus tard, Arthas et ses troupes arrivèrent près des terres forestières de Quel'Thalas. Le fantôme du Nécromancien suivait toujours le jeune Prince en le conseillant sur la marche à suivre. D'après lui, il était impossible de pénétrer directement dans la capitale de Quel'Thalas à cause des Portes Elfiques enchantées. Arthas dut donc passer par la forêt, en déboisant tant bien que mal les arbres afin de frayer un chemin. Il rasa les quelques villages Hauts Elfes qui rencontra sur son chemin et arriva devant la Porte Elfique qui protégeait le coeur du très protégé royaume forestier.

Quelques instants plus tard, derrière les ruines de la Porte Elfique, Arthas aperçu Sylvanas Windrunner qui repliait se troupes dans la forêt. Avant de s'enfuir, elle lui affirma qu'une seconde porte enchantée bloquait la route vers Silvermoon, capitale du royaume. Le jeune prince dût trouver et assembler trois Cristaux de lunes qui allaient former la Clé des Trois Lunes permettant d'ouvrir la Porte Intérieur. Le premier cristal était taillé dans l'oeil d'émeraude de Jennala et ouvrait l'esprit du Gardien du Portail; le deuxième était taillé dans le coeur d'améthyste de Hannalee et ouvrait le coeur; et enfin le troisième était taillé dans le corps de saphir d'Enulaia et ouvrait l'âme. Une fois les trois fragments réunis, Arthas pu ouvrir la Porte Enchantée et pénétrer dans le Royaume Intérieur !

Un peu plus tard, à proximité de la capitale de Elfes, Silvermoon, le Seigneur de l'épouvante Tichondrius rendit visite à Arthas. Il se réjouit de l'avancé du Chevalier de la Mort, mais le mit en garde : le Puits Solaire était un bassin d'énergie mystique d'où les Elfes tiraient leur immortalité, ils n'allaient donc pas l'abandonner sans coups férir. En effet, Arthas et ses troupes durent batailler très dur afin de percer la défense de Silvermoon et atteindre le Puits Solaire. Le Chevalier de la Mort en profita même, lorsqu'il affronta Sylvanas Windrunner pour la dernière fois, de ne pas l'achever mais de capturer son âme grâce à Frostmourne afin de la tourmenter à jamais. La ranger Elfe ressuscita sous une forme de banshee au service du Fléau. Silvermoon était complètement détruite et annexée par les Morts-Vivants.

L'heure de la renaissance de Kel'Thuzad pu alors commencer : Arthas plaça l'urne contenant les restes du Nécromancien dans les eaux sacrée du bassin, et Kel'Thuzad réapparu sous la forme d'une Liche.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de World of Warcraft ?

1702 aiment, 639 pas.
Note moyenne : (2561 évaluations | 199 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de World of Warcraft
(1684 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

3812 joliens y jouent, 11970 y ont joué.