Le fléau de Lordaeron

Dans la salle du trône de Lordaeron, le roi Terenas se réunissait avec tous ses conseillers. Des récents rapports affirmaient en effet que les Orcs se regroupaient aux frontières et qu'ils avaient récemment attaqués les camps afin de libérer leurs frères. La Horde se regroupait, et les dirigeants Humains devait prendre des décisions afin de protéger leur peuple. Mais une autre menace se profilait, un mystérieux Fléau se développait sur les terres du Nord.

Tandis que Terenas hésitait sur quelles dispositions prendre, un corbeau entra dans la salle du trône et se posa devant lui. Il se métamorphosa alors en Humain, un mystérieux Prophète inconnu. Il avertit le roi des dangers qui allait mettre en péril l'Humanité. Il lui conseilla de s'enfuir vers les terres lointaines de Kalimdor, lui et tout son peuple, afin d'éviter la catastrophe qu'il prédisait. Malheureusement, le roi, têtu et inconfiant, préféra le faire évacuer de la salle par les gardes.

Les récentes rébellions des Orcs dans le sud du royaume avait forcé le haut commandement de l'Alliance à prendre des mesures radicales. Pour contenir la menace des Orcs, le roi Terenas avait envoyé deux de ses plus grand Paladins, son fils Arthas et le légendaire Uther Lightbringer, pour en finir une fois pour toutes avec les Orcs. Uther et ses hommes furent honorés de la présence du prince Arthas, heureux que le roi Terenas l'eut choisi pour l'épauler. Malheureusement, le plaisir ne fut qu'un court moment : les éclaireurs avaient confirmé qu'un camp d'Orcs était caché quelque part au-dessus d'une crête, se préparant à attaquer le village de Strahnbrad.

Uther Lightbringer chargea donc le Prince d'assurer la défense de Strahnbrad, tandis qu'il irait faire mouvement vers le retranchement des Orcs. Les adversaires furent nombreux et le village déjà à feu et à sang, mais Arthas et ses fantassins n'eurent aucun mal à faire face. Le village fut rapidement sécurisé et le Prince rejoignit le Paladin au camp des Orcs.

Vingt minutes plus tard, au camp des Humains non loin du village du clan Blackrock, les deux montures des éclaireurs, envoyés par Uther afin de parlementer avec les Orcs, revinrent au camp... mais sans leur cavalier respectif. Uther comprit que leurs ennemis n'étaient pas prêt de se rendre, et décida d'envoyer le jeune Prince Arthas mener bataille afin de se débarrasser des Orcs.

Les troupes du Prince n'eurent aucun mal à détruire le camp et tuèrent leur chef, un Maitre-Lame qui s'employait à invoquer des Démons en sacrifiant des villageois Humains. Uther tenta de rassurer le jeune Prince en lui affirmant qu'il s'agissait là de vieilles traditions moribondes, tout en lui rappelant que les Démons avaient été vaincu depuis bien longtemps.

Trois jours plus tard, à Alterac, Arthas et ses hommes avaient rendez-vous avec Jaina Proudmoore, sur la Route du RoI. Il s'agissait de l'une des sorcières les plus talentueuses de la contrée, et elle avait été envoyée spécialement par les mages du Kirin TOR afin d'enquêter sur les origines d'une mystérieuses peste en provenance des villages du nord. D'après leurs sources, ce fléau se serait étendu depuis une région située au nord. Jaina décida d'aller vérifier dans les villages, le long de la Voie Royale.

Selon certains miliciens, les villages voisins auraient été attaqués par des Morts-Vivants. Et effectivement, au fur et à mesure de leur progression, Arthas et ses troupes eurent à affronter de plus en plus de squelette vivants et de sorciers moribonds jusqu'à se rendre compte que la région entière avait été infectée par des céréales servant de nourriture aux populations. Celui-ci proviendrait en fait de l'importation de grain d'Andorhal, le centre de distribution des bourgs du nord. En tentant de détruire un grenier contaminé par les céréales, Arthas et Jaina aperçurent le chef des troupes Morts-Vivantes environnantes, un Nécromancien tout vêtu de noir qui préféra fuir le combat plutôt que de les affronter. Lui et ses serviteurs étaient donc derrière le fléau.

Poursuivant leur chemin non loin d'Andorhal, Arthas et ses troupes rencontrèrent d'autres serviteurs du Nécromancien. Arthas décida alors d'établir une base de repli, puis de continuer ses investigations en pénétrant dans la ville d'Andorhal.

Quelle ne fut pas leur surprise de retrouver l'ancien Nécromancien, se présentant comme Kel'Thuzad, qui leur avertit qu'il était mieux pour eux d'abandonner leurs recherches s'ils tenaient à la vie. Il avait en effet ordonné au Culte des Damnés de distribuer le grain contaminé afin de transformer toute la population en Morts-Vivants. Il servait en fait Mal'Ganis, le seigneur de l'épouvante : c'était lui qui avait ordonné la peste afin de nettoyer la terre et d'en faire un paradis d'obscurité éternelle. Son plan avait déjà commencé, et Kel'Thuzad affirma au jeune prince qu'il trouverait les preuves de ses dires en se rendant à Stratholme. Après ses explications, le Nécromancien tenta de se replier sur sa base, mais Arthas n'en fit qu'une bouchée. Il était malheureusement trop tard : tous les greniers de distribution étaient vides, les cargaisons de grains empoisonnés avaient déjà été envoyées un peu partout dans la région. La malédiction pouvait commencer...

Tôt le lendemain, Arthas et Jaina reprirent la route en direction de Stratholme, et approchèrent du village de Hearthglen. Malheureusement, les nouvelles n'étaient pas très bonnes : la veille, une grande armée de Morts-Vivants avaient déferlée sur les villages voisins, et elle se dirigeait désormais vers Hearthglen. Arthas ordonna à Jaina de retourner prévenir le Seigneur Uther, tandis qu'il resterait pour protéger le village.

Cependant, une cargaison de grains envoyée par Andorhal venait d'être distribuée aux villageois. Arthas pu alors voir de ses propres yeux le but de ce fléau : il n'avait pas pour but de décimer son peuple mais de le transformer en Morts-Vivants ! Le jeune Prince du alors combattre les villageois empoisonnés, puis assurer la protection du village des attaques de l'armée Mort-Vivante, et ce jusqu'au retour du Paladin Uther. Une fois toutes menaces éliminées, Arthas décida d'affronter directement Mal'Ganis en se rendant jusqu'à Stratholme pour l'affronter.

Alors qu'Arthas et Jaina se dirigeaient vers Mal'Ganis, un mystérieux Prophète fit son apparition sur leur chemin. Celui-ci expliqua au jeune Prince qu'il avait vu l'avenir et que la terre qu'il tentait de protéger était déjà perdue, rien ne pouvait plus être fait. S'il voulait vraiment sauver son peuple, il devait lui faire traverser l'océan vers l'ouest. Mais, argumentant que sa place était ici aux côtés de son peuple, Arthas préféra continuer sa route en direction de Stratholme.

Arrivé à Stratholme, il était déjà trop tard pour Arthas et Jaina afin de faire quoi que ce soit : toute la population avait été infectée par le fléau à cause des caisses de grains infectés, chaque villageois était devenu un Zombie au service des Morts-Vivants. Uther et ses Paladins les rejoignirent rapidement. Il s'opposa à l'idée de nettoyer toute la ville : selon lui, il devait sûrement exister une autre façon de procéder que de tuer toute la population. Cependant, le jeune Prince était têtu et il ordonna à Uther d'exécuter ses ordres. Ce dernier refusant, Arthas le prit comme un traître et il décida, par la grâce de son droit de succession au titre du Roi, et par les pouvoirs de sa couronne, de relever Uther de son commandement. Outrés, Uther ses Paladins préférèrent se retirer, suivit par Jaina qui préférait ne pas voir le massacre.

Arthas devait faire vite : Mal'Ganis voulait faire des habitants de Stratholme ses esclaves Morts-Vivants, et s'il y parvenait, son armée ne pourrait alors plus être arrêtée. Arthas détruisit chaque maison des citoyens et mit un terme à leurs souffrances, avant que Mal'Ganis se s'empare de leurs âmes. Le jeune Prince voulu alors engager en duel le seigneur de l'épouvante, mais celui-ci préféra s'enfuir en lui donnant rendez-vous dans les terres arctiques de Northrend. Il lui demanda d'y rassembler ses forces car selon lui, ça serait là-bas qu'aurait lieu l'engagement décisif, et ça serait là-bas qu'Arthas découvrirait sa vraie destinée.

Trois jours plus tard, dans les ruines de Stratholme, Jaina parcourait les rues, affligée par le carnage qu'Arthas avait pu réaliser. Le jeune Prince était déjà parti pour Northrend poursuivre Mal'Ganis, et Uther jugea plus sage de retourner prévenir le roi Terenas de la folie de son fils. Lorsque Jaina se retrouva seule parmi les ruines de la cité, le Prophète mystérieux refit son apparition à ses côtés. Il lui affirma que même si les morts de cette contrée reposaient pour l'instant en paix, elle ne devait pas se faire d'illusion : Arthas n'allait trouver que la mort dans le nord glacé. Selon lui, tout reposait maintenant sur elle, sorcière du Kirin Tor. Elle devait mener son peuple vers l'ouest, vers les terres ancestrales de Kalimdor. Il n'y avait que là-bas qu'elle pourrait combattre l'ombre et sauver le monde des flammes.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de World of Warcraft ?

1702 aiment, 639 pas.
Note moyenne : (2561 évaluations | 199 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de World of Warcraft
(1684 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

3812 joliens y jouent, 11970 y ont joué.