La terreur des flots

Bien que le Seigneur démon, Archimonde, et la Légion ardente aient été vaincus lors de la Bataille du Mont Hyjal, une part importante de la Forêt d'Ashenvale restait souillée par les énergies démoniaques. Les effort communs des druides et des Sentinelles étaient parvenus à rétablir une paix fragile sur les Terres du Nord, mais de sombres créatures hantaient toujours les bois obscurcis. En cette heure de péril, Maiev Shadowsong, la gardienne de la prison d'Illidan, était venue pourchasser sa dangereuse proie et l'enchaîner de nouveau sous les terres glaciales. Celui-ci avait semé la destruction sur son passage. Maiev décida donc de le pourchasser et de le capturer avant qu'il ne blesse d'autres civils innocents. Mais, au fil de son avancée, la geôlière se rendit compte que la faune et la flore avait subi - en plus de la corruption de la Légion Ardente - la folie de la présence d'Illidan. Maiev comprit vite que l'ancien Chasseur de Démons était aidé par une force bien plus sombre que lui : les Nagas. Après avoir consumé la puissance du Crâne de Gul'dan, Illidan était devenu très puissant, plus qu'un Elfe de la Nuit et qu'un Démon. Ainsi, aidé de ses fidèles serviteurs sortis de l'eau, il s'enfuit par bateau avant que la gardienne Shadowsong ne puisse le rattraper.

Le jour suivant, sur les rives d'un mystérieux archipel, Maiev et ses troupes étaient en train d'inspecter des ruines anciennes et pourtant étrangement familières. Cet archipel constituait les ruines de l'ancienne cité de Suru'mar, engloutie sous les flots il y a cent siècles de cela. Bravant les premières défenses Nagas, la geôlière arriva à l'entrée de la tombe obscure de Sargeras, où Illidan et sa suite venaient d'entrer.

A l'intérieur, les sentinelles Elfes découvrirent des runes sur les murs, gravées par Gul'dan et ses sorciers il y a plus de vingt ans, qui étaient à la recherche de l'Oeil de Sargeras. Cette puissante relique était dotée de pouvoir démoniaque. Mais les troupes du sorciers Orcs, entraînées par leur arrogance, furent massacrées par les Gardiens démoniaques de la Tombe. Maiev en profita pour reconstituer l'Orbe des ténèbres, une puissante relique de Gul'dan. Arrivée devant la salle où reposait l'Oeil du Titan noir, les troupes des Elfes se retrouvèrent face à Illidan et sa suite. En fait, après avoir consumé le crâne de Gul'dan, Illidan hérita de ses souvenirs, notamment ceux du sombre objet que le vieux sorcier convoitait. Ce n'est pas la puissance même de Sargeras que le Seigneur Illidan recherchait, mais la puissance de l'Oeil, afin de vider le monde de ses ennemis une bonne fois pour toutes, Maiev la première. Malheureusement, lorsque Illidan se mit à soulever l'artefact, la maudite tombe commença à trembler de toute part, menaçant d'être engloutie par les flots. Maiev, obligée d'abandonner ses troupes, se téléporta à la sortie afin de prévenir Shan'do Stormrage des traîtrises de son frère.

Deux heures plus tard, souffrant de graves blessures et d'épuisement, Maiev fut ramennée à la relative sûreté du camp. Elle avertit ses soeurs qu'il était impératif de prévenir Shan'do Stormrage des intentions de son frère Illidan. En effet, les forces de l'Ancien chasseur de Démons étaient déjà en place, avec pour premier objectif de massacrer le camp de la géôlière. Maeiv décida donc de charger un émissaire d'atteindre le rivage et de faire voile vers Kalimdor pour prévenir le frère d'Illidan. Avec un peu de chance, il les rejoindra avant que les forces adverses ne les submerge.

Plus tard cette même nuit, dans Moonglade la recluse, Malfurion Stormrage et Tyrande Whisperwind discutaient des suites de l'invasion de la Légion. Les racines de Nordrassil semblaient guérir, mais Malfurion aimerais en voir autant pour Felwood. Il craignait en effet que la corruption de la Légion ne balafre à jamais cette plaine. Tyrande lui suggéra alors de faire recours à Ysera ou Alexstrasza, quand le messager envoyé par la gardienne Maeiv Shadowsong arriva. Cette dernière leur avertit que Illidan avait levé une armée diabolique dans la mer puis volé une puissante relique démoniaque. Sa maîtresse Maiev le combattait dans les Iles brisées mais avait besoin de renforts immédiats. Malfurion et Tyrande décidèrent alors d'un commun accord d'aller tous les deux prêter main forte à la gardienne.

Le jour suivant sur les plages des îles brisées, Maiev et ses troupes tentaient de tenir contre l'assaut final d'Illidan. Malfurion Stormrage et Tyrande Whisperwind avaient pu faire débarquer leur équipage sur une île, mais quelque-uns de leurs navires s'étaient égarés de l'autre côté. Toutefois, les chouettes avaient reconnu la région et trouvé Maeiv. Après avoir traversé la jungle pour la rejoindre, les forces de Malfurion découvrirent et affrontèrent pour leur première fois la race des Nagas. Afin de les aider, des Géants des montagnes les avaient rejoint spécialement d'Ashenvale. Réveillés de leur long sommeil par la venue de la Légion ardente, ces puissants alliés allaient leur être précieux. Malgré leurs querelles, Maeiv et Tyrande acceptèrent de coopérer. Ainsi, tout en repoussant les serviteurs d'Illidan vers la mer, Tyrande lui expliqua qu'elle avait eu tort de le relâcher : il était devenu un monstre, et elle préférait largement la sagesse de son frère Malfurion à la brute qu'était devenue Illidan. Malfurion, amère, regretta d'avoir banni son frère au lieu de le renvoyer dans sa cage lorsqu'il en avait eu l'occasion. Il était alors faible, mais maintenant il était sûr d'une chose : il ne referait plus jamais la même erreur. Les forces Elfiques avaient repoussé les serviteurs d'Illidan jusqu'au rivage, mais la bataille n'étaient pas terminée : avant de s'enfuir par le large sur un bateau, l'Ancien chasseur de Démons pu expliquer a son frère qu'il avait prêté un serment d'allégeance à un nouveau maître, ayant une grande tâche à accomplir pour ce dernier.

Trois jours plus tard, sur la côte ouest de Lordaeron, les Elfes de la nuit s'aventuraient prudemment dans les ombres de la forêt de Silverpine. Ils se trouvaient en fait à la poursuite d'Illidan sur les terres de Lordaeron, le berceau de l'Alliance qui les aida à la bataille du Mont Hyjal. Malheureusement, ce royaume Humain et Elfe avait été ravagé par le Fléau Mort-Vivant. Les forêts avaient terriblement souffert, et Malfurion Stormrage décida de communier avec la terre dans les bois, confiant la tâche à Tyrande Whisperwind et Maiev Shadowsong de repérer les traces du Seigneur Illidan. Pénétrant dans un ancien campement de l'Alliance, ils constatèrent qu'une attaque avait eu lieu récemment. Ils rencontrèrent un groupe d'Elfe de Sang mené par le Prince Kael'thas. Ceux-ci étaient surpris de rencontrer leur race d'Elfe de la Nuit dans cette contrée, mais les avertit qu'ils ne trouveraient ici que mort et désolation. Le Prince avait en fait mobilisé ses troupes afin de lever le camp pour chercher refuge de l'autre côté de la rivière Arevass. En effet, les Morts-Vivants basés dans les ruines de Dalaran les harcelaient jour et nuit. Les deux Elfes de la Nuit acceptèrent d'escorter Kael'thas et sa caravane de ravitaillement pour passer la rivière Arevass, en échange de quoi le Prince les aiderait ensuite dans la traque d'Illidan. Mais arrivé au village de Pyrewood, le cortège subit plusieurs gros assauts des forces des Mort-Vivants. Tyrande demanda Maiev et Kael'thas de franchir le pont avec la caravane, elle voulait ainsi contenir le dernier assaut toute seule sur le pont... malheureusement pour elle, le pont s'effondra, emportant la prêtresse dans les courants des eaux de la rivière d'Arevass. Maiev, peu préoccupée, refusa à Kael'thas le droit d'aller secourir Tyrande, argumentant le fait que le temps leur était compté. Le peuple des Elfes de Sang était en sûreté, Kael'thas devais respecter sa part du marché, et aider la gardienne à pourchasser Illidan.

Pendant ce temps, au coeur de la forêt de Silverpine, Malfurion essayait de communier avec les esprits de la nature. Il se rendit compte rapidement que la forêt avait souffert autant qu'Ashenvale. L'ignoble flétrissure du Fléau avait exterminé des hectares de forêt. Et c'est alors que la terre se mit a trembler de toute part, comme déchirée. La douleur était insoutenable à Malfurion. Il implora les anciens esprits de la forêt de lui montrer ce qui ravageait le sol. Et il vit. Il vit le toit du monde, les terres glacées de Northrend. La terre elle même était déchirée en deux... Et il vit son frère, Illidan Stormrage, testant la puissance du pouvoir de l'Oeil. Celui-ci gloussait de satisfaction, trépignant d'impatience pour abattre les ennemis de son maître. Il exigerai ainsi sa légitime récompense... Puis Malfurion quitta son rêve, les esprits ayant finit de lui montrer les causes des douleurs de la terre. Le vieux Gardien du bosquet savait ce qu'il avait à faire...

Ce soir là, au camp des Elfes de la Nuit, Malfurion revint prévenir Maiev et Tyrande à propos de la dangereuse sorcellerie de son frère. Mais une fois de retour il se rendit compte que sa bien-aimée Tyrande n'était plus là. Maiev lui expliqua alors que celle-ci était tombée vaillamment en affrontant un groupe de Morts-Vivants, et qu'elle était morte sous ses yeux. Malfurion, horriblement blessé par la perte de son amie, décida de continuer la traque d'Illidan afin de la venger. Ainsi, les éclaireurs du Prince Kael'thas confirmèrent la présence du camp d'Illian et de ses serviteurs serpents dans les ruines de Dalaran. Ils rapportèrent même que des invocateurs avaient commencé à lancer un puissant sortilège à travers l'Oeil de Sargeras. Ce dernier menaçait de détruire la planète, et le temps était à présent compté pour Malfurion et ses alliés. Après avoir tué les quatre invocateurs éthérés, Malfurion se retrouva devant son frère, fou de rage que le sort ne se soit pas accomplit jusqu'au bout. Mais alors que Malfurion et Maiev annoncèrent à Illidan sa condamnation à mort, celui-ci leur expliqua que ses attentions étaient de frapper leur ennemi commun, les Morts-Vivants, en attaquant la forteresse du RoI liche à Icecrown. Et Kael'thas d'ajouter que Tyrande n'était pas forcément morte, ayant été entraînée par la rivière, elle pouvait être encore en vie. Malfurion fut bouleversé de comprendre que Maiev lui avait menti au profit de la capture d'Illidan. C'était son objectif principal, et elle avait besoin de l'aide du Shan'do. IIllidan rassura son frère en affirmant qu'en dépit de leurs divergences, il n'aurait jamais pu faire de mal à Tyrande. Et il proposa l'aide de ses Nagas pour explorer la rivière et retrouver la prêtresse. Malfurion accepta, promettant de revenir plus tard sur la traîtrise de la gardienne.

Plusieurs heures plus tard, le long des berges de la rivière Arevass, Malfurion et Illidan travaillaient ensemble à retrouver la trace de Tyrande. Dans une rapide progression à travers les bois, ils associèrent leurs compétences et leurs sens, leurs volontés jumelées aspirant à retrouver leur bien-aimée Prêtresse avant qu'il ne soit trop tard. Les Nagas d'Illidan ne tardèrent pas à arriver avec des nouvelles : la Prêtresse était encore en vie, arrachant sa vie avec quelque uns de ses guerriers contre d'énormes troupes de Morts-Vivants. Tyrande ne pouvait pas tenir bien longtemps, c'est pourquoi Malfurion chargea son frère Illidan de la ramener vivante par les eaux, tandis qu'il empêcherait les attaques Morts-Vivantes d'accéder au camp de Tyrande. Quelques heures plus tard, Illidan ramena la prêtresse saine et sauve au camp de Malfurion. Il lui assura que quoi qu'il soit appelé à devenir dans ce monde, il veillerai toujours sur elle. Réjoui d'avoir retrouvé sa bien-aimée, Malfurion accepta de pactiser à nouveau avec son frère, afin de dissiper tous les dissentiments communs. L'amour rival des deux frères pour la prêtresse Tyrande avait donc permis finalement de les réunir.

Bien que Malfurion accepta de laisser son frère libre, ce n'est pas pour autant qu'il le pardonna. Même s'il avait sauvé sa bien-aimé Tyrande, Illidan avait infligé bien trop de souffrances au monde. L'Ancien chasseur de Démons assura que régner sur le monde n'avait jamais été son objectif, et que seul la puissance et la magie l'intéressaient. Il décida de faire ses adieux, invoqua un portail dimensionnel pour se déplacer, et s'y engouffra. Mais Maiev s'était cachée non loin de là, et voyant sa proie s'enfuire si aisément, elle surgit et sauta à son tour dans le portail. Ivre de vengeance, elle désirait sûrement le chasser à jamais. Priant pour que la gardienne ne cause pas plus de mal qu'Illidan lui-même, Malfurion et sa compagne Tyrande se retirèrent pour un repos bien mérité.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de World of Warcraft ?

1702 aiment, 639 pas.
Note moyenne : (2561 évaluations | 199 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de World of Warcraft
(1684 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

3812 joliens y jouent, 11970 y ont joué.