Argus l'Annihilateur, « mathématiquement imbattable » dans le raid 7.3 de Legion ?

Si les premiers bosses du raid d'Antorus, le trône ardent, sont jugés plutôt faciles à vaincre, Argus l'Annihilateur résiste encore aux meilleures guildes. La faute à une stratégie secrète du boss que Blizzard n'a pas documentée, ni dévoilée sur les serveurs de tests.

Argus l'Annihilateur

Fin novembre, Blizzard ouvrait les portes du cinquième et dernier raid de l'extension Legion, Antorus, le trône ardent. Comme de coutume, le raid était d'abord disponible en mode Normal et Héroïque, et depuis le 6 décembre, les choses sérieuses ont réellement débuté avec le déploiement du mode Mythique du raid, devant présenter un certain défi pour les guildes les plus investies du MMORPG de Blizzard. Et de prime abord, les guildes (de haut niveau ou un peu moins) s'étonnaient de la facilité à vaincre les dix premiers bosses du raid -- seul Aggramar opposait un peu plus de résistance.
C'était sans compter le boss final de l'extension de World of Warcraft, Argus l'Annihilateur, qui s'avère manifestement bien plus redoutable que ses prédécesseurs -- et après une semaine, aucune guilde n'en est encore venue à bout, faisant dire à SCO (le leader de la guilde Method, la première à avoir vaincu Aggramar, qui illustre la courbe de difficulté du raid sur Twitter) qu'Argus était manifestement « mathématiquement imbattable ».

La raison de ces échecs à vaincre Argus l'Annihilateur serait liée à une « stratégie secrète ». Pour éviter que ce dernier boss de Legion ne tombe trop facilement, Blizzard a manifestement fait le choix de ne pas documenter l'intégralité de ses stratégies, ni de les dévoiler sur les serveurs de tests, qui permettent généralement aux guildes de préparer à l'avance leurs tentatives sur les serveurs live.
Ainsi, lorsque le boss arrive à mi-vie environ, il élimine l'intégralité du raid, qui est ensuite ressuscité par la titanide Eonar la Lieuse-de-VIE, préalablement sauvée par les joueurs. Et débute alors un nouveau combat avec un Argus l'Annihilateur qui change totalement de tactique. De quoi désarçonner les guildes, du moins jusqu'ici. C'est ce qu'on découvre dans ce court extrait vidéo du combat enregistré par une guilde chinoise.

À compter de demain, la progression des guildes dans le raid d'Antorus sera normalement remise à zéro. Si aucune d'elles ne parvient à vaincre Argus d'ici là, il faudra donc reprendre le raid du début -- les optimistes y verront l'occasion de récolter quelques loots supplémentaires sur les premiers bosses du raid afin de mieux se préparer à affronter de nouveau Argus.
On retiendra quoi qu'il en soit la volonté de Blizzard de conclure Legion en beauté, avec un adversaire à la hauteur des enjeux narratifs de l'extension.

Mise à jour : après plus de 320 tentatives, la guilde Method a finalement réussi à vaincre Argus l'Annihilateur, en un peu plus d'une semaine, et s'arroge donc le world first. La guilde ne dévoile pas sa stratégie, ni ne diffuse de vidéo de l'exploit afin de ne pas révéler de secrets pouvant aider les guildes concurrentes à venir à bout du boss. Comme de coutume, on imagine que dans les semaines et mois à venir, la difficulté du boss sera progressivement baissée de sorte que de plus en plus de joueurs investis puissent à leur tour affronter Argus.

Réactions (139)


Que pensez-vous de World of Warcraft Legion ?

24 aiment, 8 pas.
Note moyenne : (34 évaluations | 0 critique)
6,9 / 10 - Bien

11 joliens y jouent, 14 y ont joué.