Déploiement du patch 7.3 « les ombres d'Argus » de World of Warcraft

Aujourd'hui, la version européenne de World of Warcraft accueille son patch 7.3, qui conduit cette fois les joueurs jusque sur Argus, au coeur du territoire de la légion ardente, afin de mettre un terme (définitif ?) à sa croisade.

Présenté comme le dernier patch d'envergure de Legion, mais aussi comme le plus imposant à ce jour, la mise à jour 7.3 « Les Ombres d'Argus » de World of Warcraft est déployée aujourd'hui sur les serveurs live du MMORPG et elle marque une étape significative dans l'histoire de la licence.

Déploiement du patch 7.3 « les ombres d'Argus » de World of Warcraft

On l'a noté, après avoir longtemps combattu la légion ardente sur Azeroth, le patch poursuit le combat cette fois sur Argus, la planète de la légion : le prophète Velen (l'un des trois chefs des érédars d'Argus avec Archimonde et Kil'jaeden avant qu'ils ne cèdent à la corruption) nous conduit donc jusqu'à Argus pour y combattre la légion au nom de la Lumière, à bord du Vindicaar -- un vaisseau qui deviendra la base d'opération des joueurs, regroupant plusieurs fonctionnalités sociales ou commerciales sur Argus, en plus de disposer d'un dispositif d'armement (notamment le Jugement de la Lumière, qui permet de cibler une zone et de faire feu).

Et comme de coutume dans le MMO, la trame narrative de la mise à jour sera débloquée progressivement.

  • La première semaine (30 août), le premier chapitre débute à Krokuun : l'invasion d'Argus est lancée aux côtés de l'Armée de la Lumière et face la Légion dans les Étendues Antoréennes (permettant notamment de débloquer les premières expéditions sur Argus) ;
  • La deuxième semaine (6 septembre), le deuxième chapitre achève l'histoire de Krokuun et conduit dans les ruines de la cité érédar Mac'Aree (avec son lot de nouvelles expéditions). On y débloque les sites d'invasion et déjoue les plans de la Légion ardente sur d'autres mondes ;
  • La troisième semaine (13 septembre), le troisième chapitre conclut la campagne narrative des Ombres d'Argus (avec l'ensemble des expéditions du patch) et débloque surtout l'accès au nouveau donjon du patch, le Siège du Triumvirat, destiné à cinq joueurs et comptant quatre bosses : les joueurs accèdent à l'antique capitale érédar autrefois gouvernée par Velen, Archimonde et Kil'jaeden, et devront percer ses mystères aux côtés d'Alleria Courseven. À noter que le patch augmente également la difficulté de certains des donjons déjà disponibles.
    On pourra par ailleurs aussi activer le creuset de Halo-du-Néant sur le Vindicaar, cette forge permettant d'améliorer les reliques associées à une arme prodigieuse pour la personnaliser (y ajouter des buffs plus ou moins aléatoires).
WWZ37ZFSWGMD1502333632951.jpg
V8TKK2L7YUB71502333634436.jpg

Au-delà du Vindicaar et ses capacités, la mise à jour promet surtout trois nouvelles zones à explorer : Krokuun, Mac'Aree et Antoran Wastes. Elles sont évidemment hostiles (car corrompues), mais autrefois, Argus était un monde lumineux et il en reste quelques traces. Les joueurs croiseront ainsi de nouveaux alliés, notamment deux nouvelles factions (l'Armée de la Lumière et le Front argusséen), mais aussi des personnages emblématiques de la trame de WoW comme le paladin Turalyon ou l'elfe Alleria Courseven.
La mise à jour intègre par ailleurs des « sites d'invasion », des instances scénarisées pour un à dix joueurs (elles sont en principe conçues pour trois joueurs) accessibles via des portails, permettant d'affronter les troupes de la légion, voire des world bosses de plus grande envergure (à raison d'un boss accessible par semaine).

En plus des traditionnels correctifs et ajustements ou encore de la mise à jour des animations de combats des lanceurs de sort, on comprend que ce patch 7.3 renoue avec une approche plus scénarisée de World of Warcraft. Et les enjeux narratifs ne sont pas anodins puisqu'ils doivent conduire à mettre un terme à la croisade ardente de Sargeras (qui est au coeur de la licence de longue date), notamment au terme du prochain raid du MMO, Antorus, le Trône ardent, attendu cet automne avec ses onze bosses et des récompenses à l'avenant. De quoi, sans doute, commencer à tourner une page (narrative) de World of Warcraft -- en attendant d'en écrire une nouvelle avec une prochaine extension ?

Réactions (24)


  • En chargement...

Que pensez-vous de World of Warcraft Legion ?

22 aiment, 8 pas.
Note moyenne : (31 évaluations | 0 critique)
6,8 / 10 - Bien

11 joliens y jouent, 13 y ont joué.