Que faut-il penser du système d'Armes prodigieuses de World of Warcraft: Legion ?

Entre autres nouvelles fonctionnalités, la prochaine extension World of Warcraft: Legion intègre un système d'Armes prodigieuses à acquérir via une série de quêtes de classe puis à faire progresser parallèlement à son personnage. De quoi renouveler l'expérience de jeu et renouer avec l'un des points forts du MMORPG de Blizzard ?

Que faut-il penser du système d'Armes prodigieuses de World of Warcraft: Legion ?

Hier soir, Blizzard dévoilait officiellement Legion, la prochaine extension de World of Warcraft qui fait évoluer la trame du MMORPG (elle poursuit celle de Warlords of Draenor) et apporte évidemment son lot de nouveautés -- comme de nouvelles zones à explorer ou une nouvelle classe de héros, le Chasseur de Démons. Mais la mise à jour débloque aussi un système d'artéfacts permettant aux joueurs de s'approprier quelques-unes des « Armes prodigieuses » du monde d'Azeroth.
Selon ION Hazzikostas durant la présentation de cette nouvelle fonctionnalité, chaque classe et plus précisément chaque spécialisation a vocation à débloquer sa propre Arme prodigieuse. Et de fournir quelques exemples : les paladins « Vindicte » auront accès à l'épée à deux mains Porte-cendres (Ashbringer), quand les chamans « Amélioration » pourront utiliser le Marteau-du-Destin (Doomhammer). Un total de 36 Armes prodigieuses seront disponibles selon Blizzard, pour autant de spécialisations de classes -- certaines de ces armes sont célèbres en Azeroth, d'autres moins, certaines ont été dévoilées par Blizzard, d'autres devront être découvertes dans le jeu.
Mais en quoi ces armes prodigieuses diffèrent-elles de l'équipement traditionnel du MMORPG ?

De nouvelles « quêtes de classes »

ArtifactDK-header.jpg

Au-delà de la simple pièce d'équipement, les Armes prodigieuses s'inscrivent dans le gameplay de WoW: Legion. Concrètement, on ne trouve pas ses armes par hasard, ni sans quelques efforts. Elles doivent être débloquées au terme d'une « quête narrative » (spécifique à la classe et sa spécialisation, donc) replongeant le joueur dans l'histoire d'Azeroth. Par exemple, selon le développeur, les Chevaliers de la mort Frost devront se rendre dans la Citadelle de la Couronne de glace pour récolter des fragments de Deuillegivre, qui permettront ensuite de forger deux épées, Icebringer et Soulreaper à manier en même temps. D'autres classes devront par exemple retrouver des objets fabriqués avec les écailles de Neltharion, avant que le dragon ne soit corrompu et devienne Aile-de-mort, ou encore explorer la tombe d'un ancien seigneur Vrykul pour y collecter des artefacts.
Et chaque spécialisation de classe aura ainsi sa propre série de quêtes et sa propre trame narrative à (re)découvrir. De quoi renouer avec l'histoire de sa spécialisation et de l'univers d'Azeroth.

Des Armes prodigieuses évolutives

Posséder une Arme prodigieuse est attractif, mais encore faut-il se l'approprier en la personnalisant et la dotant de nouveaux pouvoirs.
Parce qu'il n'est pas très cohérent, ni très immersif, de voir toutes les classes porter la même Arme prodigieuse, leur apparence peut-être personnalisée (via des skins différents, des choix de couleurs ou d'aura, notamment). De quoi assurer une certaine variété, au moins de façade, à ces objets censément rares.

Progression

Mais on retient surtout que dans l'extension Legion, ces objets progressent en termes de capacités. Au gré de ses déplacements dans les Îles Brisées (six nouvelles zones à explorer), les joueurs pourront trouver des « pouvoirs d'artéfacts », notamment en remplissant des quêtes, en surmontant des donjons ou encore dans le cadre d'affrontements PvP, permettant de débloquer progressivement de nouveaux traits. Autant de capacités supplémentaires qui s'ajoutent à celles du personnage, supposent de faire des choix et augmentent donc son champ d'actions -- certaines améliorent des capacités déjà accessibles à la classe, d'autres en débloquent de nouvelles alors que d'autres encore sont purement cosmétiques (jusqu'à changer l'apparence des druides, nous dit-on).

Des objets pour renouveler la progression du personnage ?

On le sait, dans les MMO, l'équipement est traditionnellement partie intégrante de la personnalisation de son héros. Le joueur devra arpenter des donjons pour s'équiper, remplir des quêtes ou solliciter des artisans. On sait néanmoins tout autant que tôt ou tard, tous les personnages auront vocation à arborer le même équipement jugé efficace en attendant l'ajout de nouveaux objets toujours plus puissants.
Parallèlement, on sait aussi que World of Warcraft est aujourd'hui consommé au gré des patchs et extensions (les joueurs se réabonnent pour un mois ou deux suite à un nouvel ajout de contenu et disparaissent jusqu'au suivant), et qu'en conséquence, Blizzard rechigne à imposer des phases de leveling trop longues et fastidieuses pour que les joueurs puissent « rester à niveau » même après quelques mois d'absence -- d'où la présence de boost de niveaux dans la boutique du MMO.

Dans ce contexte, on attendra évidemment de tester sur pièce les mécaniques et l'intérêt de ces nouvelles Armes prodigieuses de WOW: Legion, mais sur le papier, on constate néanmoins que les objets « personnalisables » (même appliqués à des Armes similaires pour chaque joueur) pourraient encourager à un peu plus de diversité en termes d'équipements (les traits débloqués sont liés aux types de contenus réellement explorés par le joueur), mais surtout qu'elles renouvellent un tantinet le système de progression.
Non seulement elles permettent de réintroduire des « quêtes de classes » (voire des « quêtes de spécialisations ») dont on sait que Blizzard maîtrise parfaitement les mécaniques (le contenu narratif et linéaire du MMO a contribué à construire le succès de WOW), mais elles réintègrent aussi un système de leveling parallèle à celui du personnage, qui a manifestement vocation à occuper le joueur un moment même après avoir atteint le niveau maximum tout en l'encourageant à explorer plus en profondeur les six régions des Îles Brisées (atteindre vite le niveau maximum et éliminant à la chaîne les mêmes monstres perd ici de son intérêt -- pour faire progresser son aussi son Arme, il faudra explorer et varier les plaisirs).
Si l'on pourra sans doute regretter que ce mécanisme d'Armes prodigieuses n'encourage pas le jeu en groupe, ni même les interactions entre joueurs, elles ont sans doute le mérite de renouer avec l'un des points forts traditionnels du MMORPG de Blizzard (un peu oublié dans la dernière extension), en plus de valoriser les nouvelles contrées de l'extension.

Réactions (122)


Que pensez-vous de World of Warcraft Legion ?

22 aiment, 8 pas.
Note moyenne : (31 évaluations | 0 critique)
6,8 / 10 - Bien

11 joliens y jouent, 13 y ont joué.